Brown Sugar Night #3

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Culture

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Par Anne Rasatie

Le 8 mars 1975 eut lieu un des concerts les plus mythiques de l’histoire de la musique. A Kingston, en Jamaïque, les Jackson 5 ont assuré la première partie du concert de Bob Marley & The Wailers dans une ambiance de folie!

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

En 1975, les Jackson 5 sont au sommet de la gloire. Chacun de leur concert provoque l’hystérie des fans et des mouvements de foule doivent être régulièrement maîtrisés par une sécurité renforcée. De leur côté, Bob Marley & The  Wailers viennent de sortir l’album « Natty Dread » et s’apprêtent à faire leur tournée. « Natty Dread » est le premier album enregistré par Bob Marley après que Peter Tosh et Bunny Wailer aient quitté les Wailers. Le nom « The Wailers » désigne désormais le groupe de Bob, et la formation musicale qui l’accompagne. Les chœurs de Peter et Bunny sont remplacés par ceux des I-Threes.

Encore peu connus au niveau international, Bob Marley & The Wailers sont néanmoins le groupe de référence reggae en Jamaïque. Pour leur concert prévu initialement le 15 février 1975, Bob Marley a l’heureuse idée de faire venir les Jackson 5 pour assurer la première partie de leur concert au National Heros Staduim (ça ne s’invente pas!) à Kingston.

Affiche du concert des Jackson 5 en Jamaïque Photos by Lee Jaffe

L’annonce de la venue des Jackson 5 en Jamaïque a l’effet attendu. Si le concert a failli ne pas se produire, c’est uniquement à cause des problèmes d’organisation : le public était trop près de la scène (le contrat du groupe stipulait que l’écart entre la scène et les spectateurs devait être d’au moins 10 pieds soit 3mètres) et les spectateurs ont eu des problèmes de placement. Mais les fans étaient au rendez-vous. Durant 1h30, les Jackson 5 ont mis le feu avec leur jeu de jambes et leurs tubes, transformant le National Heros Stadium de Kingston, en véritable « salle de danse », comme le rapporte le journal local.

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Concert des J5 en Jamaïque

Un des fans ayant assisté au spectacle raconte :

« L’air était électrique en attendant le début du concert. Dès qu’ils ont commencé à jouer c’était incroyable …le niveau de professionnalisme, la voix, la danse, tout! Après plusieurs rappels, ils ont finalement quitté la scène. J’ai regardé autour de moi et des gens partaient. Ils étaient venus pour voir les Jackson 5 et le concert fini ils partaient et n’étaient pas intéressés pour voir Bob Marley, dont le show a d’ailleurs été un spectacle fantastique ».

Pourtant, ceux qui sont restés pour Bob Marley & The Wailers n’ont pas dû le regretter, puisqu’ils ont assuré le show jusqu’à 4h du matin!

En arrivant en Jamaïque, Bob Marley a reçu la famille Jackson chez lui, au 56 Hope Road à Kingston.

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Tito est en sweat blanc ; derrière lui Michael est en chemise rayée et à côté de lui, Jackie en chemise orange rayée. Randy porte le t-shirt jaune, il est assis à côté de Bob. Marlon porte un t-shirt blanc et un bob. Photos by Lee Jaffe

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Les Jackson 5 chez Bob Marley, 1975. Photos by Lee Jaffe

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Michael et Marlon Jackson au 56 Hope Road avec Seeco Patterson /Photo de Lee Jaffe

La famille Jackson a également été invitée au domicile d’Edward Seaga, à Temple Meads à St Andrew. Seaga était alors le chef de l’opposition et chef du Parti travailliste jamaïcain (JLP), et deviendra Premier Ministre en 1980. L’une des photos prises par Fin Costello, (ci-dessous), servira pour la pochette du disque compilation « The Best Of Michael Jackson », en août 1975. Il évoque ses souvenirs au Gleaner, un journal Jamaïquain:

« Ils étaient tout simplement détendus, ils discutaient. Michael, qui était jeune à l’époque, a passé la plupart de son temps devant une volière que j’avais, avec les oiseaux. »

Michael Jackson dans la volière de Edward Seaga en Jamaïque.

Les Jackson 5 se sont également prêté à un bain de foule. Le groupe a organisé un match de basket au Tivoli Garden, un des quartiers les plus pauvres de la capitale jamaïcaine, où il se sont confrontés aux joueurs du lycée de Kingston. L’ambiance était tout aussi folle, comme le raconte Joan, au magazine jamaican.com:

« Il y avait des dizaines de filles partout dans le hall de l’hôtel et dans la piscine, qui étaient là dans l’espoir d’apercevoir Michael ou l’un de ses frères. Les Jackson ont émergé environ une demi-heure après notre arrivée, habillés pour un match de basket-ball contre les meilleurs joueurs de lycée de Kingston. Je me souviens d’avoir vu d’abord la tête de Marlon en haut de l’escalier, puis Jermaine , Jackie et enfin Michael. Les filles criaient comme des folles et ils se sont précipités dans le petit escalier .J’ai vu le regard de panique sur le visage de Michael avant qu’il ne se mette à courir et on ne l’a plus revu. Je me demande maintenant combien de ces rencontres effrayantes il a eu au cours de son enfance où c’est devenu une nécessité de vivre en reclus. Je ne me souviens pas combien de temps il a fallu pour calmer la foule et mettre de l’ordre dans le hall du Sheraton ou comment les Jacksons sont sortis. Finalement, nous avons pris un bus pour la National Arena et passé le reste de l’après-midi à regarder Marlon, Tito et Jackie Jackson jouant contre les garçons jamaïcains. Je n’ai reconnu que deux garçons de Kingston College et s’ils ont joué comme stars de la NBA ou pas, je ne peux pas le dire. Je n’avais d’yeux que pour les Jacksons, hypnotisés par leur coupe Afros gonflée, leur sourire étincelant, leurs jambes puissantes dans ces shorts courts, c’était mon rêve. J’avais peut-être manqué le concert, mais j’avais vu Michael, le garçon de mes rêves et ses frères en chair et en os ».

8 mars 1975: Bob Marley et les Jackson 5 partagent la scène en Jamaïque

Match de basket des J5 au Tivoli Garden, 1975, Jamaïque.

Un rendez-vous historique qui fit se rencontrer deux légendes planétaire de la musique, qui ont chacun à leur manière, apporter leur contribution à la postérité.

Qu’est qu’on aurait aimé y être!

VOUS AIMEREZ AUSSI:

https://nofi.fr/2017/12/thriller/46008

Sources:

Onmjfootstep

BobMarley.com

MJackson.fr

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !