Pac Days

Le président tchadien Idriss Déby est décédé

Politique

Le président tchadien Idriss Déby est décédé

Par Redaction NOFI

La nouvelle est tombée ce mardi 20 avril au matin à la télévision nationale tchadienne : Idriss Déby est décédé des suites de blessures reçues au front.

Le président tchadien Idriss Déby est décédé mardi 20 avril 2021

Le président tchadien est décédé de blessures reçues au front mardi 20 avril , a indiqué ce mardi l’armée à la télévision d’Etat. Il rendait visite à des troupes en première ligne d’un combat contre les rebelles du nord.

« Le président de la République, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le général Azem Bermandoa Agouna

Agé de 68 ans et militaire de carrière, Idriss Déby était au pouvoir depuis 30 ans, après avoir fomenté un coup d’état en 1990. Il fut ensuite promu au rang de maréchal en août dernier, et venait d’être réélu pour un sixième mandat avec 79,32 % des suffrages exprimés, selon des résultats provisoires énoncés lundi.

Idriss Déby blessé par des opposants au nord du Tchad

Le président tchadien Idriss Déby est décédé

Durant ce week-end, le président tchadien s’était rendu sur le front opposant son armée à des rebelles dans les provinces du Tibesti et du Kanem, à environ 300 km de la capitale N’Djamena. De son côté, l’armée avait affirmé lundi avoir tué plus de 300 rebelles, fait 150 prisonniers et perdu cinq militaires dans des combats, assurant que la situation était sous contrôle. De l’autre, les rebelles affirmaient dans un communiqué qu’Idriss Déby avait été blessé, mais l’information n’avait pas été confirmée de source officielle.

Son fils reprends le commandement militaire

Le président tchadien Idriss Déby est décédé

Mahamat Idriss Déby Itno

Suite à l’annonce du décès d’Idriss Déby, le gouvernement et l’assemblée nationale ont été dissouts. Le commandement militaire revient à son fils, Mahamat Idriss Déby Itno, général quatre étoiles à 37 ans et commandant de la Direction Générale des Services de Sécurité des Institutions de l’Etat (DGSSIE), plus connue sous le nom de Garde présidentielle.

L’armée a également annoncé un couvre-feu et la fermeture des frontières du pays.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !