CULTURE

« Le dérangeur », manuel de poche pimenté en Français décomplexé

Quel rapport y a-t-il entre des cheveux de type 4C et un touriste ?

Du dérangement en librairie avec le lexique épicé du collectif piment ! Le Dérangeur, petit lexique en voie de décolonisation, sorti aux éditions Hors d’Atteinte, est le petit ouvrage que chacun devra désormais porter sur soi en permanence pour slalomer dans cette société en crise identitaire. Pas un livre de bonne conduite ni même une charte, juste quelques éclairages pertinents sur des mots, expressions, intentions du langage courant décryptées par Rhoda Tchokokam, Celia Potiron, Christiano Soglo et Binetou Sylla, quatre jeunes afro-caribéens exilés à Paris.

Facilitateur de langage ?

Le langage ! Cet ensemble d’interactions que l’on utilise pour tenter de se comprendre. Se comprendre… Là est tout le problème. Qui s’adresse à qui, comment et avec quelles intentions ? En France, où l’enseignement de l’Histoire fait silence sur les migrations et l’immigration ; le pourquoi et le que-faire de ces diasporas noires dans son espace compliquent ces interactions et les mots deviennent souvent fâcheux. Le collectif Piment, constitué par Rhoda Tchokokam, Celia Potiron, Christiano Soglo et Binetou Sylla s’est attelé à la tâche fastidieuse de décoloniser le langage. Il ne s’agit pas d’interdire, ni de contredire ou de modifier à jamais la Langue dite de Molière-qui en serait outré-mais simplement de questionner ce vocabulaire, ces vocables courants souvent empreints de racisme et qu’on ne relève plus. Comment Les Noirs reçoivent ces expressions quotidiennes, ces tentatives de justifications, ces petites trahisons d’une idéologie négrophobe systémique ? Le petit lexique en voie de décolonisation, c’est aussi nous, afro-français et la façon dont nous communiquons, entre nous et avec les autres.

En réalité, cet ouvrage ne se dévoile pas. En effet, l’équipe a pris soin de le construire de façon ludique. Ce lexique se découvre, il se partage, se critique. L’équipe connaît bien son sujet…

Mettre les pieds dans le plat

L’aventure piment commence il y a 3 ans avec une antenne. Une radio libre, sur NOVA, dont les émissions sont disponibles en podcast, es rendez-vous en fait, lors desquels se rencontrent ces hybrides si difficiles à décrire : les Noirs de France. Des parcours différents, des expériences étonnantes, des origines diverses. Un ensemble de spécificités qui se retrouvent autour d’un héritage commun, originaires d’un continent commun, qui aborde la réalité du vivre en France dans toute sa complexité. Un programme finalement nécessaire là où la visibilité médiatique laisse encore à désirer. Dans cette même démarche pédagogique et avec cette volonté de clarifier les malentendus, le quatuor poussé la réflexion encore plus loin et produit ce petit lexique caustique, à la sauce piment. Un régal !

Disponible dans toutes les libraries.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Inspiration : Binetou Sylla, directrice du label « Syllart Records »

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 705