CULTURE

Plus d’obligation de visa entre le Ghana et la Jamaïque

Le Ghana et la Jamaïque ont renoncé à l’obligation de visa d’entrée pour les citoyens des deux pays à compter du 1er juillet 2019. Nana Akufo-Addo, le président du Ghana a réitéré son invitation au peuple caribéen: « Revenez au Ghana. Vous êtes attendus« .

Nana Akufo-Addo en visite dans les Caraïbes

Dès 2018, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, président ghanéen, avait déclaré: « 2019: Année du retour » de la diaspora africaine sur le continent. Il déclarait que le moment était venu pour les personnes d’ascendance africaine de faire le voyage retour et que le Ghana leur ouvrait grands ses bras. Lors de sa récente visite dans les Caraïbes, il affirmait vouloir développer davantage les relations entre le continent et la Caraïbe et a réitéré sa volonté de promouvoir le « back to Africa ».

La tournée caribéenne du président ghanéen l’a conduit en Guyane, à Saint-Vincent-et-les Grenadines, à Trinité-et-Tobago et à la Barbade pour terminer par la Jamaïque. A cette occasion, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a renouvelé son invitation au peuple caribéen: « Revenez au Ghana. Vous êtes attendus ».

En effet, il s’agit bien d’un retour. Car il y a 400 ans, les premiers africains ont été déportés du Ghana vers les Amériques. Aujourd’hui, l’Afrique en générale et le Ghana en particulier rappellent ses enfants. Décrivant la traite négrière transatlantique comme un « épisode horrible de l’histoire humaine », Akufo-Addo a expliqué que le Ghana tenait à commémorer cet événement, en grande partie parce qu’un grand nombre d’esclaves venaient des forts d’esclaves situés au Ghana.

« Nous voulons le commémorer, pouvoir dire ensemble que plus jamais l’Afrique et son peuple ne se permettront d’être subjugués par ce type d’événements déshumanisants et inhumains. Plus jamais! »

2019: « L’Année du retour » et de la coopération sud-sud

Le Ghana et la Jamaïque ont renoncé à l’obligation de visa d’entrée pour les citoyens souhaitant se rendre dans les deux pays à compter du 1er juillet 2019. Cette information a été révélée lors d’une conférence de presse du président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et du Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness à Kingston, en Jamaïque.

Le président Akufo-Addo et le Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness.

«Nous ne pouvons pas avoir de visas faisant obstacle à ces relations, alors mon gouvernement a décidé que, alors que les Ghanéens bénéficieraient d’un régime d’exemption de visa ici en Jamaïque, nous allons également mettre en place des arrangements d’exemption de visa pour les Jamaïcains au Ghana. , » il a dit.

Il a déclaré au Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness, que cette décision facilitera également l’accès des Jamaïcains au Ghana pour se joindre à «l’Année du retour».

Le Président a poursuivi: « En même temps, nous voulons utiliser le symbolisme de cette année pour prendre des mesures concrètes pour consolider les relations de nos parents et amis dans les Amériques et dans les Caraïbes. »

« Les relations que nous établissons ici en Jamaïque feront partie du processus de consolidation des relations entre ceux d’entre nous sur le continent africain et ceux d’entre vous appartenant à la diaspora, en dehors de l’Afrique. »

«Il est maintenant temps de donner du poids à ces relations en s’assurant que les différents domaines d’engagement dans les domaines de l’éducation, du tourisme et de la culture sont spécifiquement liés.

«C’est vraiment mon objectif de venir ici, mis à part une mission de sensibilisation en Jamaïque au sujet d’un événement que nous commémorons cette année», at-il ajouté.

Articles : 462