CULTURE

« Les vivants » de la Cie Auguste-Bienvenue : l’énergie au féminin

La Compagnie Auguste-Bienvenue présente sa nouvelle création artistique, le spectacle « Les vivants ». Sept danseuses originaires de France, du Niger et du Burkina Faso, et formées à Ouagadougou expriment avec puissance la rencontre avec l’Autre.

La Compagnie Auguste-Bienvenue

En 2008, Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié, directeurs artistiques de la Compagnie Auguste-Bienvenue, créent le projet « Engagement féminin ». Les deux chorégraphes constatent en effet le manque d’opportunités pour les femmes et désirent proposer davantage de place à leur expression artistique en Afrique.

En partenariat avec le Centre de développement chorégraphique La Termitière (CDC) du Burkina Faso, le projet vise à professionnaliser les artistes dans les différents domaines des métiers de la danse (danse contemporaine, administration culturelle, régie son et lumière, direction artistique…). « Engagement féminin » allie ainsi formation professionnelle et artistique afin de valoriser ces talents en manque de visibilité et leur offrir une formation complète.

Bienvenue Bazié (gauche) et Auguste Ouédraogo (droite en tee-shirt noir), directeurs artistiques de la Compagnie Auguste-Bienvenue_ Crédit photo: Facebook Compagnie Auguste-Bienvenue

A force de passion et d’engagement, Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié ont su fédérer autour de leur projet. Venues d’une quinzaine de pays d’Afrique mais également de France, les danseuses sont recrutées et formées à Ouagadougou (Burkina Faso) par des spécialistes venus du monde entier. Dans le cadre des 10 ans de la formation « Engagement féminin », Auguste et Bienvenue présentent une nouvelle création chorégraphique avec sept danseuses âgées de 24 à 35 ans, originaires de France, du Niger et du Burkina Faso: « Les vivants ».

Spectacle « Les vivants », de la Compagnie Auguste-Bienvenue_ crédit photo : Céline Paquay

L’énergie féminine du spectacle « Les vivants »

Nofi a eu le plaisir d’assister à la générale du spectacle « Les vivants » à Bordeaux, avant sa diffusion au public. Durant plus d’une heure, les sept danseuses s’expriment avec une énergie hors du commun : l’énergie féminine. Tour à tour drôles et dramatiques, les danseuses se réapproprient la rencontre avec l’Autre dans une chorégraphie puissante et énergique, à l’image de la complexité de l’humain, et symbolisée par la diversité de l’équipe de la Compagnie.

Spectacle « Les vivants », de la Compagnie Auguste-Bienvenue_ crédit photo : Céline Paquay

« A travers le spectacle « Les vivants », nous avons voulu questionner les différences qu’il y a entre nous. Car dans le cadre d’ »Engagement féminin », nous avons rencontré des personnes venant du monde entier, de différents horizons. Alors, nous nous sommes posé la question de la thématique, et au fil des échanges et des discussions avec les danseuses, c’est vraiment le rapport humain qui ressortait. Cette différence que l’on vit aujourd’hui entre les communautés mais qui crée les préjugés et hisse les barrières. » Auguste Ouégraogo, directeur artistique de la Compagnie Auguste-Bienvenue.

Générale du spectacle « Les vivants », de la Compagnie Auguste-Bienvenue

Spectacle « Les vivants », de la Compagnie Auguste-Bienvenue_ crédit photo : Céline Paquay

Le spectacle « Les vivants » est un savant mélange de tolérance et de partage. Les artistes de la Compagnie Auguste-Bienvenue et leurs directeurs artistiques ont su créer un cadre de réflexion artistique d’où l’on ressort conquis !

Calendrier Générale de la Compagnie Auguste-Bienvenue

Générale du spectacle « Les vivants », de la Compagnie Auguste-Bienvenue

Engagement Féminin #10 — Du 01 mars au 03 avril 2019 — 

« Les Vivants », pièce chorégraphique pour 7 danseuses

  • Conception-création artistique: Lacina Coulibaly, Bienvenue Bazié et Auguste Ouédraogo
  • Chorégraphie : Lacina Coulibaly et Auguste Ouédraogo
  • Interprétation: Korotimi Barro, Salamata Kobré, Andréa Semo, Esther Tar- bangdo, Lenou Vernay, Mariam Traoré, Djéhinan Véronique Lou
  • Costumes: Adjia Samandoulougou
  • Chargée de production et d’administration : Gaëlle Mège
  • Création lumière : Fabrice Barbotin
  • Scénographie : Sada Dao ( Atelier Andaere)

Diffusion:
« Les Vivants », création 2019 – chorégraphie Auguste Ouédraogo et Lacina Coilibaly

Première le 26 mars, 20h — Création au Glob Théâtre, Bordeaux

  • 27, 28 mars, 20h — Glob Théâtre – Bordeaux
  • 3 avril, 20h — Espace culturel du Bois Fleuri – Lormont
  • 26 mars à 19h15 au Glob Théâtre, Bordeaux — “L’engagement … : une professionnalisation complexe” Sarah Andrieu de l’Université de Nice Sophia Antipolis et IMAF, France)
  • 27 mars, de 10h-13h — 5 Rencontres du Groupe Nouvelle-Aquitaine Burkina Faso:  » L’inclusion sociale par le renforcement des capacités – focus sur la place des femmes dans la société burkinabé “— dans les locaux du Conseil départemental de la Gironde à Bordeaux.

Projection du film — « Engagement Féminin : 10 ans » de Camille Téqui.

  • 26, 27 et 28 mars à 19h15 au Glob Théâtre, Bordeaux

Ateliers Rencontres avec les publics

  • Tous mardi, 9h30 à 11h30 — Centre d’Animation Argonne-St Génès — Les ateliers de médiation avec les femmes ont lieu avec MéliMél’Ondes.
  • 31 mars 2019, autour du thème « danse et corps”, Salle des fêtes du Grand Parc en collaboration avec Socopération et l’Institut des Afrique (horaire à préciser)

« Signares », résidence partagée de création /Melimel’ondes – EF

  • 30 mars, à 17h — La semaine des Afriques, Salle des fêtes du Grand Parc -Bordeaux

Contacts:

Facebook

Twitter

Site internet

Articles : 119