Brown Sugar Night #3

« Fin de règne », un manifeste signé Valérie Cadignan

Société

« Fin de règne », un manifeste signé Valérie Cadignan

Par SK

Valérie Cadignan nous livre son opinion sur les mouvements sociétaux qui clivent la  république française. En partant de sa propre expérience de femme noire, elle revient sur cette définition qu’elle a dû inventer lorsqu’à l’âge adulte  elle fait l’expérience de sa condition. Un point de départ qui annonçait pourtant cette réflexion, elle qui, selon le récit de sa mère, serait une descendante de la Mûlatresse solitude. La magistrate martiniquaise renaît ainsi en Anne-France Solitude pour annoncer la fin d’un règne.

Le récit de Valérie Cadignan est celui de beaucoup de femmes. De beaucoup de femmes afro. De beaucoup de femmes afro de France. Sans prétention et librement, elle porte un regard désabusé sur la situation des Noirs en France, dans lesquels elle s’inclut évidemment et sur cet immobilisme quant à l’honnêteté intellectuelle; celui-ci qui gangrène les relations des Français entre eux. Valérie est une femme des Antilles. C’est lorsqu’elle arrive à Paris, durant son parcours estudiantin, qu’elle est forcée de s’interroger sur sa condition. Du cocon familial chaleureux où une mère potomitan se réinvente une généalogie issue de la Mûlatresse solitude, aux bancs froids des établissements de l’hexagone où son être devient « différent » face un modèle Blanc dominant.

De là, le livre de Valérie Cadignan devient manifeste. En repartant de l’histoire de l’ancien empire avec les Hommes d’Afrique, l’auteure partage au lecteur ses voeux pour une égalité réelle et invite à s’entre-connaître en faisant chacun un pas pour comprendre l’autre. Sans utopie ni jugement, dans une écriture à la fois simple et savante, elle se confie, se confesse et espère. Tantôt choquée par les formule de racisme ordinaire; tantôt blasée par la récurrence de ces préjugés, elle s’érige en femme forte, fière de ce qu’elle et de son héritage; prête à vaincre l’ignorance. Dans ce texte, la magistrate devenue auteure par la circonstance, annonce la fin de règne de ces secrets, de cette haine abrutie et de la victimisation.

Un récit plein de force et de réalisme qui trouvera  sans nul doute écho auprès de ces générations afro-françaises qui peinent à trouver leur place dans la société. Procurez-vous « Fin de règne » ici.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Black in the city ou la revanche d’une femme active Afropéenne

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !