Une femme décède car les pompiers la pensaient trop pauvre pour s’offrir une ambulance

Crystle Galloway, 30 ans, a perdu la vie après que les pompiers aient refusé de la conduire à l’hôpital, craignant qu’elle soit trop pauvre et ne puisse s’offrir une ambulance.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Six jours auparavant, elle avait donné naissance à son troisième enfant. A 30 ans, Crystle Galloway, de Tampa en Floride, s’apprêtait, selon sa mère, à commencer une nouvelle carrière professionnelle. Le destin en avait malheureusement décidé autrement.

Alors qu’elle était inconsciente dans son bain, sa mère appela les pompiers. Lorsque ceux-ci arrivent, ils ne se préoccupent que de savoir si Crystle Galloway peut s’offrir le coût d’une ambulance, à hauteur de six-cent dollars, alors que sa vie est manifestement en danger.

Devant le temps perdu par les pompiers, la mère de Crystle Galloway, Nicole Black, décide alors d’emmener elle-même sa fille à l’hôpital à bord de sa voiture. Une fois sur place, les médecins lui détecteront une hémorragie cérébrale. Elle tombera dans un coma et mourra quatre jours après son arrivée.

Nicole Black a accablé les pompiers que, selon elle, sa fille avait supplié de transporter. « Ils n’ont même pas vérifié sa tension artérielle, ni sa température.(…) Ils ne nous ont à aucun moment demandé si nous avions une assurance, alors que c’est le cas » s’est-elle lamentée ».

Les quatre pompiers incriminés ont été suspendus de leurs fonctions.

Articles : 917