Histoire et Culture Noire/ Les 1ères Miscellanées Panafricaines

A Marseille, le Festival Massilia Afropéa rend hommage à Ibrahim Ali

Culture

A Marseille, le Festival Massilia Afropéa rend hommage à Ibrahim Ali

ParLindy

Pour sa deuxième édition, le festival Massilia Afropéa vous donne rendez- vous les 19, 20 et 21 juin à la cité de la Savine et les 23 et 24 juin 2018 à la Friche de la belle de Mai à Marseille. Projections,   échanges- débats, pièces de théâtre sont au programme mais aussi des rencontres d’exception : Rokhaya Diallo, journaliste et auteure d’Afro!  ou encore de la photographe Brigitte Sombié. Plus qu’un événement culturel, Massilia Afropéa est un moment dédié à la valorisation des minorités, de leur héritage culturel et du métissage.

Massilia Afropéa est un évènement imaginé par Eva Doumbia, auteure et metteur en scène marseillaise afro-descendante. Elle propose de mettre en lumière la création afropéenne. L’ensemble des projets sélectionnés témoigne d’une grande diversité, mais aussi d’inspirations et de problématiques communes aux artistes afropéen.ne.s, qui se manifestent à travers leurs références littéraires ou les formes choisies.

« Ce festival entreprend de combler un vide dans le paysage culturel français en mettant au centre les narrations et les récits ignorés » explique Eva Doumbia.

Un programme haut en couleur :

Afro ! Projection des portraits des parisiennes à l’aise avec leur identité européenne et leur diversité, clichés photos de Brigitte Sombié.

Au plus noir de la nuit– Une adaptation sur les planches du roman d’André Brink par Nelson- Rafael Madel. Sous l’apartheid, Joseph Mala, homme noir né dans une ferme et devenu comédien à Londres, fonde en Afrique du Sud une compagnie de théâtre et vit une passion dangereuse avec Jessica, une femme blanche.

Afro, l’ouvrage de Rokhaya Diallo et Brigitte Sombié

 

Hommage à Ibrahim Ali à l’occasion de la fête de la musique

Le 21 janvier 1995, Ibrahim Ali,  jeune comorien de 17 ans est abattu par des colleurs d’affiche du Front national. Deux concerts dédiés à sa mémoire ont été pensés par son ami Soly B, du groupe de rap B.Vice, avec Imhotep, le 21 juin pour la fête de la musique à la Savine, et en clôture du festival le 24 juin à la Friche. La rappeuse Casey sera elle aussi de la partie et donnera une masterclass le 22 à la Savine.

Jeune comorien de 17 ans abattu par des colleurs d’affiche du FN en 1995

Carte noire nommée désir- Performance mise en scène par Rébecca Chaillon. La troupe propose un miroir déformant qui revisite et étire les préjugés existant sur la femme noire et met en lumière les espaces où elles existent et la façon dont elles sont représentées dans la réalité et dans l’imaginaire public.

 

5 jours de festivités dont le programme complet est disponible ici