Trilogie Kemi Seba

Une semaine Eurafricaine au cinéma : le festival de l’histoire africaine

Société

Une semaine Eurafricaine au cinéma : le festival de l’histoire africaine

Par Lindy

Du 16 au 24 juin 2018 se tiendra le Festival Une semaine Eurafricaine au cinéma. Cette quatrième édition a pour thème : le droit à la mémoire. Projections, échanges et séminaires sont au programme pour valoriser l’histoire d’Afrique.

«En cette année de commémorations de l’abolition de l’esclavage, Une semaine Eurafricaine au cinéma nous permettra de montrer et découvrir les drames liés à l’esclavage, la traite négrière ou la colonisation, et l’évolution de nos relations depuis les indépendances, de comprendre les préjugés raciaux et la discrimination qui persistent dans nos sociétés, mais aussi de faire vivre l’espoir d’inventer de nouvelles coopérations et solidarités entre Européens et Africains pour qu’ensemble, nous construisions une humanité pacifique et réconciliée » explique Claude Fischer-Herzog, présidente d’Eurafriclap, association en charge du festival.

Claude Fischer-Herzog présidente d’Eurafriclap

Créé en 2015, le festival  Une semaine Eurafricaine au cinéma  souhaite renouveler les relations entre l’Europe et l’Afrique et les renforcer à travers l’organisation de manifestations culturelles, plus particulièrement grâce un festival de cinéma. Cette manifestation est également l’occasion de découvrir des cinéastes, des acteurs, leurs œuvres ; mal connues en Europe et en Afrique ; et organiser l’échange et le débat avec eux sur les sujets de société.

Cet événement est l’occasion d’échanger, de débattre et d’initier le jeune public à l’histoire africaine.

Source :http://eurafriclap.com

Pour cette nouvelle édition, l’association Eurafriclap organise un séminaire « Culture » qui proposera un cycle de conférences sur les enjeux communs à l’Europe et à l’Afrique, tels que la question démographique. Ces conférences seront accompagnées de projections et de débats avec des universitaires, des acteurs de la société civile et d’autres invités.

Tournage Afrique sur seine. Source : afriquesurseine.com

Plus de 20 films seront diffusés au cours de ces 13 séances. Notamment Tango Negro de Dom Pedro, Afrique sur seine de Paulin Vieyra, Le dur désir de dire d’Alain Daix ou encore Citoyens Bois d’ébène de Franck Salin et bien d’autres.

Le programme complet est disponible ici 

Le festival sera dupliqué en décembre prochain à Bamako avec le Centre national de la cinématographie du Mali.