Malkia - Le réveil du Ka

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort sur l’ensemble du continent

Société

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort sur l’ensemble du continent

Par Anne Rasatie

Les 9 et 10 avril à Abidjan (Côte d’Ivoire), le congrès « Ensemble contre la peine de mort » a réuni 300 participants venus de trente pays.

Des ONG, des personnalités politiques et des organisations internationales, ils étaient tous rassemblés à la capitale économique ivoirienne pour le 3ème congrès régional contre la peine de mort. Initié par l’association Ensemble contre la peine de mort, l’objectif était de plaider en faveur d’une abolition définitive et à l’échelle continentale. Pour tous les acteurs de ce congrès, l’abolition est avant tout une question de courage politique, sur un continent où l’on voit trop souvent se produire une justice populaire expéditive, comme des lynchages de délinquants réels ou supposés.

Abidjan accueille le 3e congrès régional contre la peine de mort. Photo : AIP

Sur les 55 pays du continent africains, 19 l’ont déjà totalement aboli, et 24 ne la pratiquent plus, bien qu’elle soit encore en vigueur, selon les données de l’association Ensemble contre la peine de mort (EPCM).  Néanmoins, 12 pays africains pratiquent encore la peine capitale : 855 condamnations ont été prononcées et 68 personnes exécutées en 2016 en Afrique, selon les chiffres d’EPCM (Botswana, Egypte, Ethiopie, Guinée Equatoriale, Libye, Nigeria, Ouganda, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tchad, Zimbabwe).

Cette conférence est organisée en prélude au 7e congrès mondial qui se tiendra du 27 février au 1er mars 2019, à Bruxelles (Belgique).

 

Sources:

Atoo.ici

Afrique laLibre

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !