Trilogie Kemi Seba

10 peintures représentant des Noirs dans le monde arabe

Culture

10 peintures représentant des Noirs dans le monde arabe

Par Sandro CAPO CHICHI

De nombreuses peintures produites au 19ème siècle par des artistes européens dans ce qui est convenu d’appeler le style orientaliste représentent des Noirs dans leurs diverses positions sociales dans l’ensemble du monde arabe.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Le courant orientaliste a émergé au 18ème siècle pour connaître son apogée au siècle suivant. Il se caractérise par un intérêt scientifique et culturel poussé de l’Europe pour le monde arabo-musulman. C’est par exemple dans le cadre du courant orientaliste que s’est produite la conquête de l’Egypte par la France sous le commandement de Napoléon Bonaparte (1798-1801).

orientaliste

Le Général Bonaparte et son état-major en Égypte, par Jean-Léon Gérome, un des plus fameux peintres du courant orientaliste

C’est dans ce contexte que seront déchiffrés par Champollion les hiéroglyphes égyptiens dont la lecture résistait à la compréhension de l’homme depuis plus d’un millénaire. Cette période fut aussi marquée par un large intérêt des peintres européens pour les paysages, les personnages et les scènes-observées ou imaginées-de vie du monde arabe. Parmi ceux-ci, on trouve régulièrement des Noirs, en Afrique du Nord ou au Moyen Orient occupés à des positions diverses dans la société. On vous en propose quelques unes dans cet article.

orientaliste

‘La réponse’, par Ludwig Deutsch (1883), probablement basé sur une scène égyptienne

orientaliste

‘Le Caïd marocain Tahamy’ (1883), par Benjamin-Constant

orientaliste

‘Le garde de palais’, par Ludwig Deutsch 1900 (probablement inspiré par une scène égyptienne)

orientaliste

‘Les Connaisseurs’, par Gyula Tornai, 1892, Maroc

orientalisme

‘Portrait féminin’ par Josep Tapiró i Baró, début du 20ème siècle, Maroc

orientalisme

‘Beauté tangerine’ par par Josep Tapiró i Baró, 1891, Maroc

orientalist

‘Bashi Bazouk’, 1868-1869
Toile réalisée avec un modèle à Paris avec des tissus achetés au Moyen-Orient par Jean-Léon Gérome

orientaliste

Danse de l’abeille, 1862, par Vincenzo Marinelli

orientaliste

‘Un marchand’ , par Jean Baptiste Discart (1856-1944), peinture inspirée d’une scène marocaine?

orientaliste

‘Le gardien du Harem’ , par Jean Baptiste Discart (1856-1944), peinture inspirée d’une scène marocaine?

Les peintures orientalistes représentant des personnages noirs sont souvent utilisées sur le net pour illustrer la présence de Noirs durant le règne des Maures en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen Orient il y a plus d’un millénaire. Toutefois, comme on vient de le voir, ces peintures ne datent que d’un peu plus d’un siècle. A part certains cas de peintures de scènes historiques dont les artistes n’ont de toute façon pas été témoins,  elles ne peuvent constituer de preuves de la présence de Noirs ayant vécu durant la domination musulmane de l’Espagne.

Ces peintures orientalistes témoignent toutefois de la présence de personnages noirs dans le monde arabe il y a un peu plus d’un siècle dans des positions beaucoup plus diverses que le laisserait penser le préjugé raciste qui voudrait les contraindre au simple rôle d’esclave.

Vous aimerez aussi:

Les Noirs et l’origine de plusieurs villes du Maroc