Le Bouquet Africain de Thema

Football : quatre supporters noirs attaqués par des hooligans

Société

Football : quatre supporters noirs attaqués par des hooligans

Par Abou Cissé

En marge de la rencontre entre le formation ukrainienne du Dynamo Kiev et le club anglais de Chelsea dans le cadre de la 3ème journée de la Ligue des champions, un incident s’est déroulé mardi soir en tribunes.

L ‘incident de la honte  

Le stade Olympique de Kiev, théâtre d’un nouvel incident raciste. La scène s’est passée dans les tribunes lors de la rencontre entre le Dynamo Kiev et Chelsea, comptant pour la 3ème journée de la phase de poules de la Ligue des champions, qui s’est soldée par un (0-0). Quatre spectateurs de couleur noire, fans de l’équipe ukrainienne par ailleurs, ont été agressés et chassés vers la sortie par des supporters locaux voir nationalistes.

Une vidéo a été publiée par le quotidien britannique The Guardian et révélée par le réseau FARE (Football Against Racism in Europe). Les images sont très explicites et terribles. Les victimes subissent des coups violents alors qu’ils tentent de fuir. Pendant ce temps-là, aucun policier ni steward n’intervient. Un laxisme incompréhensible vu les faits qu’ils se sont produits.

Vidéo : la scène de la honte

La réponse de l’UEFA

A la suite de cet écart, les faits ne sont pas restés sans conséquence puisqu’un rapport a été transmis à l’UEFA. Elle a annoncé ce jeudi qu’elle ouvrait une enquête disciplinaire sur ces faits pour « comportement raciste », « troubles en tribunes », et « escaliers bloqués ». Le cas du Dynamo Kiev sera jugé le 27 octobre prochain. Les fans de Kiev sont des récidivistes car en mars dernier, le club ukrainien avait été condamné à une amende de 15.000 euros  pour « comportement raciste » lors du 8e de finale retour de l’Europa League contre Everton.

Les instances tardent à agir

Il y a quelques semaines, un joueur de la formation belge de Genk avait répondu de la plus belle des manières à des actes racistes qu’il avait subi durant toute la rencontre. Avec la crise qui touche actuellement la FIFA et aussi un peu l’UEFA car son président, le Français Michel Platini, est concerné. Le plan qui consistait à réduire le racisme dans les stades de football, et qui avait été présenté en mai dernier à Zurich, avec comme ambassadeur l’Ivoirien Yaya Touré, le champion d’Afrique 2015, tarde à s’appliquer. Il faut faire vite avant d’arriver à une catastrophe irrémédiable mais aussi pour changer les mentalités de ces personnes qui sont des plaies pour le football mais aussi pour la société.

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !