Malkia - Le réveil du Ka

Franco Lollia : “Le premier pas de l’émancipation est avant tout mental”

Franco Lollia : “Le premier pas de l’émancipation est avant tout mental”

Par Sébastien Badibanga 26 mai 2015

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

La rédaction de Nofi est allée à la rencontre de Franco Lollia, le porte-parole du collectif “Brigade Anti-Négrophobie”. Interrogé lors de la manifestation du 8 mai, l’activiste explique pourquoi les Noirs de France doivent s’émanciper et se connecter spirituellement avec l’Afrique.

Le 8 mai 2015, les autorités françaises ont commémoré la libération de la France de l’occupation nazie. Ce même jour, le collectif “Brigade Anti-Négrophobie” (BAN) a manifesté à Paris, de Denfert – Rochereau au Ministère de la Défense, pour réclamer la fin de la présence française en Afrique et protester contre les crimes commis par la France pendant la colonisation.

Interrogé par Nofi, Franco Lollia, le porte-parole de la BAN explique les raisons de leur marche décoloniale.