Le Bouquet Africain de Thema

(Football) Scandale FIFA : l’attribution du premier mondial africain aurait été corrompue

Société

(Football) Scandale FIFA : l’attribution du premier mondial africain aurait été corrompue

Par Abou Cissé

Alors que ce vendredi soir le Suisse Sepp Blatter a été réélu à la présidence de la FIFA en battant le Jordanien le Prince Ali ben Al-Hussein, un coup de filet policier réalisé mercredi en Suisse et aux États-Unis a touché l’instance internationale de football avec comme conclusion corruption, blanchiment d’argent et surtout l’attribution de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud était corrompue.

Les révélations de Loretta Lynch 

Une femme a secoué la FIFA en lâchant à New York une bombe concernant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Il s’agit de la ministre de la Justice américaine Loretta Lynch qui a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse par rapport au scandale de corruption au sein de la FIFA que l’attribution de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud était « corrompue. »

Puis elle a donné quelques détails à ses propos. « Même pour cet événement historique, des dirigeants de la Fifa et d’autres ont corrompu le processus en utilisant des pots-de-vin pour influencer la décision d’attribution de la Coupe du monde à un pays africain pour la première fois», a-t-elle expliqué.

Le FBI a mené l’enquête

Après avoir perdu l’opportunité d’organiser la Coupe du monde 2022 au profit du Qatar, le 2 décembre 2010 dernier, 14 voix pour les Qataris à 8 pour les Américains, les Etats Unis avec le FBI et d’autres agences de renseignement ont recueilli des témoignages durant plusieurs années. Les preuves obtenues ont révélés que le scrutin de 2010 a été faussé avec des arrangements pour des raisons de droits télé et de marketing.

La réponse autoritaire sud-africaine 

Le ministre des Sports sud-africain Fikile Mbalula a contesté de manière virulente les accusations de la justice américaine à l’AFP. « Nous ne pouvons pas devenir un dommage collatéral dans votre poursuite de la justice. Dans ce que vous essayez de faire, des innocents deviennent des victimes. Nous n’avons pas organisé un pique-nique, nous avons conduit ce processus de façon correcte. Nous ne sommes pas un petit poisson dans le monde, nous devons être respectés.»

Sepp Blatter devra faire le menage

Le président de la FIFA Sepp Blatter qui a débuté un cinquième mandat ce vendredi soir a réagi par le biais d’un communiqué à la suite des événements de mercredi qui ont entaché la réputation de l’instance. «Nous continuerons à travailler avec les autorités compétentes et nous nous efforcerons avec vigueur, à l’intérieur de la FIFA, d’éradiquer tout comportement inapproprié, afin de regagner la confiance», a indiqué le Suisse.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !