CULTURE

Quand le « racebending » s’inverse : de Michael B. Jordan à Quvenzhané Wallis

Le phénomène du « Racebending » consiste, pour des producteurs , à changer la race ou l’appartenance ethnique des personnages d’un film afin de le rendre plus vendeur. On ne compte plus le nombre de fois où des acteurs blancs ont joué des rôles de Noirs au cinéma, mais depuis quelques années, la tendance s’inverse et les Noirs sont mis en avant. 

Par Hype Playground / NOFI

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas encore au courant, Michael B. Jordan, dont nous vous parlions récemment pour sa prestation dans le film « Fruitvale Station », fait son retour au cinéma dans le film « Les 4 Fantastiques ». Il y jouera le rôle de la « Torche humaine ».

Il semblerait que ce choix de casting ne plaise pas aux puristes de la bande dessinée car Michael B. Jordan est noir et le personnage de la BD est blanc. Comme il est coutume de voir désormais, les gens mécontents se sont exprimés sur twitter. Ce à quoi l’intéressé a répondu : « Ils se plaignent mais iront quand même voir le film ».

http://cdnapi.kaltura.com/index.php/kwidget/wid/1_859aybfv/uiconf_id/6740162/st_cache/59227?&

Cette polémique rejoint celle dont a été récemment victime Quvenzahné Wallis pour son rôle dans le film « Annie ». À l’origine, le personnage d’Annie est une fillette blanche et rousse. Autant dire que le fait qu’on ait choisi la petite Wallis ne plaît pas à certains. Mais nous vivons à une époque où ce genre de chose ne devrait plus choquer ou créer des polémiques, après tout, ce ne sont que des personnages fictifs.

Quvenzhan_-Wallis-held-onto-dog

Pour aller plus loin, on ne compte plus le nombre de fois où des acteurs blancs ont joué des rôles de Noirs au cinéma : Robert Downey Jr dans « Tropic Thunder », Mena Suvari dans « Stuck », pour ne citer que ceux-là… On appelle ce phénomène du « Racebending » . Il consiste, pour des producteurs , à changer la race ou l’appartenance ethnique des personnages d’un film pour qu’il soit plus vendeur. Par le passé, ce fait était discriminant pour la communauté noire, mais depuis quelques années, la tendance s’inverse et les Noirs sont mis en avant.

L’inverse ne devrait donc pas créer des polémiques. On prend plaisir à voir Idris Elba jouer le personnage de Heimdall dans « Thor » (rôle pour lequel il y a également eu des polémiques), ou encore David Oyelowo qui joue le rôle du roi Henri VI.

Articles : 132