Trilogie Kemi Seba

[HOMMAGE] IDA WELLS BERNETT, FIGURE DE LA LUTTE CONTRE LE LYNCHAGE DES NOIRS

Culture

[HOMMAGE]    IDA WELLS BERNETT, FIGURE DE LA LUTTE CONTRE LE LYNCHAGE DES NOIRS

Par marina wilson

Ce 25 mars est l’anniversaire de la mort de l’animatrice et journaliste afro-américaine, impliquée activement dans la lutte contre le lynchage des Noirs dans le sud des Etats-Unis.
.

ida

Née dans le Mississippi le 16 juillet 1862, IDA WELLS BERNETT décide de mettre sa vie et sa plume au service de la lutte contre la ségrégation et le lynchage des Noirs.
Cette vocation naît d’un incident qui se produit dans le train, un 4 mai 1884, après que le conducteur lui donne l’ordre de se déplacer pour voyager dans le wagon réservé aux fumeurs…
A cette époque, le « Civil Rights Act », traité adopté par les États du Sud pour garantir l’égalité entre les citoyens, a déjà été invalidé par la Cour Suprême. Très peu respecté, il n’est d’aucune protection pour les Noirs du Sud, et permet donc aux Blancs négrophobes de garder leurs habitudes discriminatoires. C’est pourquoi Ida est « invitée » à se déplacer dans le wagon au fond du train dans lequel sont parqués les Noirs.

Elle refuse et mord le conducteur qui tente de la déplacer de force. Une fois rentrée chez elle, à Memphis Tennessee, elle porte plainte contre la compagnie. Les frais de justice sont à sa charge, mais elle gagne son procès et des dommages et intérêts d’un montant de 500 dollars.

L’affaire fait grand bruit, en particulier dans la communauté noire, et Ida Wells Bernett devient une personnalité locale.
Galvanisée par ce soutien populaire, elle se lance dans le journalisme pour des quotidiens tenus par ses frères noirs. Quelques années plus tard, en 1889, elle devient copropriétaire et éditrice du journal antiségrégationniste Free Speech and Headlight.
Sa notoriété grandit, tout comme son influence ; elle encourage ses frères à quitter la ville de Memphis, alors que le Klu Klux Klan frappe chaque jour en toute impunité.

C’est en 1892, après l’assassinat de trois de ses amis, qu’elle commence un travail d’investigation sur la pratique courante du lynchage des Noirs dans le sud des Etats-Unis.
Au mois de mai de la même  année, elle publie un article regroupant ses travaux sur le sujet, faisant de son journal une véritable tribune qui dénonce tous les tabous sur le véritable sort des Noirs aux Etats-Unis. Les autorités ferment la gazette immédiatement et chassent son associé de la ville. En déplacement à ce moment-là, Ida ne retourne pas à Memphis et s’installe à New York, où elle est embauchée par le New York Age, et devient plus tard intervenante lors de conférences sur le lynchage.

En 1893, Ida Wells Bernett, avec un certain Frederick Douglass, organise le boycott de l’Exposition universelle de Chicago, pour protester contre le fait que l’histoire des Afro-Américains n’est pas représentée dans celle des Etats-Unis.

Véritable activiste pour la protection de ses frères noirs et contre leur mise à mort, Ida Wells Bernett a beaucoup contribué au recul des pratiques ségrégationnistes meurtrières du sud des Etats-Unis. Dans une moindre mesure, elle était aussi engagée pour le droit des femmes et leur participation au vote. Elle meurt le 25 mars 1931 à Chicago, à l’âge de 69 ans.