CULTURE

« Dorobucci » ou le symbole d’une jeunesse africaine triomphante

Depuis plusieurs mois, le titre « Dorobbucci »  explose sur la toile. Décryptage du phénomène.

Par René Jackson

Grand adepte des réseaux sociaux, j’ai pendant de longues semaines vu mes divers flux d’actualités inondés par le mot Dorobucci. Certains de mes contacts ont poussé loin le phénomène, au point de changer carrément leur nom de profil pour le remplacer par ce terme. Intrigué, j’en ai interrogé quelques uns pour savoir qui était cette personne dont tout le monde se mettait tout à coup à parler. Leur réponse invariable : Dorobucci est le phénomène du moment !

J’ai fini par le savoir, en tombant par hasard sur le vidéogramme qui était diffusée à la télévision. Contrairement à ce que je m’étais imaginé, Dorobucci ne désignait pas une personne, mais un titre musical.

don_jazzy_mavins_dorobucci

La chanson est interprétée par The Mavins, un collectif artistique nigérian composé des musiciens : Don Jazzy, Tiwa Savage, Dr SID, Reekado Banks, Korede Bello, Di’Ja et D’Prince ; tous appartenant au label Mavin, qui est l’un des plus gros producteurs de musique du Nigéria.

La vidéo répond aux canons actuels des vidéogrammes produits en Afrique, c’est-à-dire assez épuré, très peu scénarisé et affichant du luxe. Mais à la différence des autres vidéogrammes, l’accent n’est pas mis sur ces objets luxueux (voitures, bijoux, mobilier) qui sont récurrents et très souvent magnifiés par des effets spéciaux. Le réalisateur du vidéogramme semble même les avoir volontairement atténués. Le clip met plutôt en avant de jeunes BCBG qui ont bien gagné leur vie et qui s’offrent des moments de détente plutôtdes moments de détente plutôtpersonne mérités.

« Dorobucci » qu’est-ce?

Dorobucci est un mot composé du radical doro dont la signification est sujette à une certaine controverse.

Pour les premiers, « Doro » est un mot d’origine Yoruba qui est la manifestation même de l’égo. Mais un autre courant conteste cette signification, car en Yoruba, « Doro » désignerait celui qui puise de l’eau dans une fosse ou dans un puits. D’autres expliquent que « Doro » est un mot italien qui signifie don de Dieu, quand pour certains, il désigne tout simplement de l’or. Même l’un des auteurs de la chanson (Don Jazzy), refuse de se prononcer clairement sur la signification de ce terme.

La définition que l’on retiendra est celle que donne l’UrbanDictionnary, qui se rapproche des contextes dépeints dans le videogramme: « Doro » est un pronom personnel qui permet à celui qui l’utilise de parler de lui-même à la troisième personne, notamment quand la personne évoque un évènement, une attitude ou un bien dont il est particulièrement fier.

Considérant cette explication, la chanson est donc le symbole de ce que la jeunesse africaine est pleine de ressources, sure d’elle-même, de son potentiel et qu’elle est prête à montrer au monde ce qu’elle vaut. A l’analyse, on remarque tout d’abord une redondance du mot Doro. Il apparait ce du mot Doro, qui figuree dans presque tous les vers.nce du mot  » dans la quasi-totalité des vers, lesquels pris au pied de la lettre, pourraient n’être que l’expression d’un égo un peu débordant. Mais ils dévoilent entre les lignes un message plus nobleilent regarde de plus près lette, attenion aaaaa.

Il transparaît en effet de ces vers un réel appel à l’affirmation de soi. Un appel à cesser de se mésestimer, à devenir des leaders, prêts à inspirer les autres et à les inciter à nous suivre. Et l’Afrique a plus que jamais besoin de leaders tireront la jeunesse vers le haut, qui l’encourageront à toujours chercher à dépasser les limites qui semblent infranchissables. La chanson est en outre une incitation au travail, car c’est lui qui vient à bout de tout et qui permet d’atteindre ce à quoi on aspire le plus : la liberté. Le travail est important, car c’est un détail que beaucoup de jeunes négligent, lui préférant souvent la voie de la facilité.

C’est enfin la métaphore de la réussite, qui survient immanquablement au terme du travail acharné et qui est proportionnel aux sacrifices consentiscontinent Africain ers le hautde.

Le collectif The Mavins, en plus d’avoir produit une œuvre très dansante, passe un solide message d’espoir à son public principal qu’est la jeunesse africaine.

Lien video Dorobucci (youtube) :

Articles : 132