Malkia - Le réveil du Ka

Les artistes afro-américains à l’honneur sur le marché de l’art

Culture

Les artistes afro-américains à l’honneur sur le marché de l’art

Par Thalie Mpouho

Les œuvres de Jean-Michel Basquiat, mais aussi d’autres artistes afro-américains comme Rashid Johnson ou Nina Chanel Abney, battent des records d’enchères aux grandes ventes de printemps à New York.

Le tableau In this case de Jean-Michel Basquiat a été vendu mardi 11 mai pour 9,1 millions de dollars lors d’une vente organisée à New York par la maison d’enchères Christie’s. Il s’agit du deuxième prix le plus élevé pour le peintre. 

Peinte en 1983, la toile de 1,98 m sur 1,87 m représente un crâne sur fond rouge. D’abord estimée à 5 millions de dollars par Christie’s, l’œuvre a finalement été adjugée à 81 millions de dollars puis portée à 93,1 avec frais et commissions. C’est un autre crâne, “Untitled”, d’inspiration similaire, qui conserve le record pour un tableau de Basquiat (1960-1988), avec 110,5 millions de dollars en mai 2017 chez Sotheby’s à New York.

In This Case, qui était, depuis 2007, propriété d’un collectionneur privé resté anonyme, avait été présenté publiquement pour la dernière fois lors de l’exposition organisée à la Fondation Louis Vuitton, à Paris, en 2018 et 2019. La toile reprend les deux thèmes dominants de l’œuvre de Basquiat, l’anatomie et la représentation de personnages afro-américains. Si Basquiat figure aujourd’hui au panthéon de la peinture, la majorité des peintres afro-américains ont longtemps été sous-estimés par les collectionneurs et sous-représentés dans les musées.

Des artistes afro-américains mis en avant

Un tableau de l’artiste afro-américaine Nina Chanel Abney , exposé à New York

Jamais autant d’artistes afro-américains n’avaient été conviés à ce qui reste l’événement bisannuel phare du marché de l’art, les grandes enchères de printemps de New York. “

Il y a une appréciation nouvelle et une hausse de la demande, qui se reflètent dans les prix”, et dans la visibilité générale de ces peintres, dans les galeries et les musées, explique David Galperin, responsable des prestigieuses ventes de soirée de Sotheby’s à New York.

C’est une correction”, déclare le sculpteur afro-américain Sanford Biggers, dont la statue “Oracle” vient d’être inaugurée au Rockefeller Center. “Pendant longtemps, le travail des artistes noirs a été négligé, alors qu’il était fantastique” ajoute-t-il. 

Mardi, Christie’s avait mis en avant plusieurs artistes noirs à l’occasion de sa grande vente de printemps. Nina Chanel Abney (990.000 dollars), Jordan Casteel (687.500) et Rashid Johnson (1,95 million), mais aussi Lynette Yiadom-Boakye (1,95 million) et El Anatsui (1,95 million) ont tous établi de nouveaux records de vente.

Sources 

AFP

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !