SPORT

Ligue des Champions : Et si Paul Pogba avait signé au Real ?

Par Georges Dominique. Au moins, il aura joué avec le footballeur préféré de Didier Deschamps…

À moins d’un incroyable miracle fabuleux, Paul Labile Pogba ne foulera pas la pelouse bien taillée du Santiago Bernabeu pour le choc entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, ce mardi 26 Novembre. Pourtant annoncé partant, après une saison où le néo-entraîneur de Tottenham José Mourinho lui aura notamment retiré son brassard de capitaine après ses remarques sur la tactique choisie, le milieu de terrain mancunien est finalement resté à Manchester.

Imagine un seul instant si le footeux actuellement blessé avait bel et bien signé au Real…

…ET POGBA HALA À MADRID

Paul Pogba, toujours frais – Tous droits réservés

Samedi 3 Août 2019. Après de longues tractations, le champion du monde français s’apprête à rejoindre le club au 13 Ligue des champions : le Real Madrid.

La Casa Blanca – Maison Blanche, en VOSTFR – s’est lassée des atermoiements du plongeur brésilien Neymar qui souhaite plutôt rejoindre son rival : le F.C Barcelone. Le club madrilène a fait péter le chéquier : 150 millions d’euros et 17 millions d’euros pour le nouveau meilleur joueur le mieux payé au monde ! Paraît que le capitaine Sergio Ramos s’apprêterait à débarquer dans le bureau du président Florentino Pérez, pour réclamer une augmentation.

Griezmann, l’appel à un ami.

« Bonjour à tous, supporters et tout Manchester. C’est un petit moment de tristesse, car je rejoins une autre équipe. Je termine une histoire qui a commencé il y a des années, s’est interrompue, avant de reprendre : j’en suis très content. J’ai tant grandi, je dois tellement de choses à Manchester, tout le staff, les supporters qui ont cru en moi. Vous resterez dans mon cœur, merci pour tout. » ainsi parla Paul Pogba, la voix pleine de trémolos, sur son compte Instagram.

Avant qu’il ne prenne sa décision, il aurait appelé son pote Antoine Griezmann (pénalty !) qui aurait tenté de le convaincre à Barcelone: « Imagine si tu viens ! Y aura Sam (Umtiti), Ousmane (Dembélé). On pourra s’enjailler comme à la Coupe du Monde ! ». L’idée lui aura plu « un instant », reconnaît-il, avant d’y renoncer parce qu’il veut gagner la « Champions League ».

Lundi 05 Août. Quelque part sur une piste d’atterrissage madrilène, un jet privé atterrit.

Sac à dos, tee-shirt blanc et jean noir déchiré, sneakers Adidas (son sponsor), « La Pioche » pose le pied dans la capitale espagnole. « Hala Madrid », commente-t-il avec les deux pouces levés en direction des journalistes, réfugiés derrière un cordon de sécurité.

Quelques heures plus tard, après avoir réussi la visite médicale, le natif de Lagny-sur-Marne, entouré de sa mère et ses deux frères, pose aux côtés de son président Pérez et son néo-entraîneur Zinedine Zidane, « ravi de l’avoir ici ». Avec un maillot floqué du numéro 6.

DES CRITIQUES ET UNE RÉPONSE SUR LE TERRAIN

Quand tu entends les gens dire que tu es surcôté – Wikipédia

Samedi 28 Septembre. Aujourd’hui, c’est l’heure du derby madrilène : Atlético – Real Madrid.

Sous le feu des critiques d’une presse qui le « trouve trop nonchalant », « pas assez décisif », « trop cher pour rien », Paul Pogba se sait attendu. Le néo-madrilène, qui se terre depuis plusieurs semaines dans un mutisme profond, débute la rencontre d’entrée.

Mince concentrée, mâchoire et visage serrés, le joueur de l’Équipe de France semble en mission.

Et dès les premières minutes, l’impression se confirme.

Tacle dangereux et carton jaune pour une faute sur la pépite madrilène Joao Félix, embrouille avec le volcanique Diego Costa, qui est venu lui dire deux mots de la même famille, il faut que Ramos et Benzema interviennent pour qu’il se calme.

Pogba 1 – Madrid 0

Quelques minutes plus tard, corner de l’Allemand Toni Kroos, dont le profil similaire au français l’a obligé à reculer face à la défense, Pogba coupe la trajectoire et propulse le ballon au fond des filets. 1 – 0.

Après des semaines de silence, Pogba exulte devant ses supporters. Chaud bouillant depuis le début de la rencontre, le public du Wanda Metropolitano devient muet. La suite de la rencontre est un délice pour les amateurs et un supplice pour les supporters adverses : combinaisons léchées avec Benzema et/ou Hazard, dribbles dans les petits espaces, frappes sur la barre mais aussi longues passes millimétrées et roulettes zidanesques, sous les yeux de son coach aux anges. Dommage qu’une énième embrouille avec Diego Costa qui, conduit à l’expulsion des deux joueurs, ne ternisse la prestation du joueur…

L’AVOCAT DE BENZEMA PERD SA PLACE EN ÉQUIPE DE FRANCE

Quand tu te rends compte que Manchester est incapable de gagner la Ligue des Champions – Getty Images

Casquette rose sur la tête et initiales en forme de boucles d’oreille, l’ex-mancunien s’arrête devant le parterre des journalistes qui lui tendent le micro.

« C’est vrai que les derniers jours ont été compliqués mais grâce à mes coéquipiers et surtout à Karim, j’ai pu passer le cap. J’aime ce club et je donnerai tout sur le terrain comme aujourd’hui. Enfin sans le carton rouge (rires) ».

Et, un journaliste français enchaîne : « Vous aimeriez jouer aux côtés de Karim en Équipe de France ? ».

« Qui n’aimerait pas jouer avec lui? » répond-t-il automatiquement.

Il en fallait peu pour qu’une partie de la presse française crée une vraie fausse polémique : « Pogba réclame Benzema en Équipe de France », « Pogba veut Benzema chez les Bleus », etc.

Interrogé sur la polémique, Didier Deschamps déclare d’un ton laconique : « Paul est sorti du cadre de ce qu’on attend de lui. À partir de là, il en assumera les conséquences sur le plan technique, tactique et éthique ».

Outré par la campagne raciste et nauséabonde menée par certains internautes qui estiment qu’il « ne doit plus jamais porter le maillot des Bleus comme l’autre », Paul Pogba met un terme à sa carrière.

Mais tout ceci n’est qu’une fiction et surtout ça se saurait si la vox populi était capable d’arrêter des carrières, dans un pays aussi tolérant que la France.

À moins d’un incroyable miracle fabuleux, Paul Labile Pogba ne foulera pas la pelouse bien taillée du Santiago Bernabeu pour la rencontre décisive entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain.

Articles : 474