CULTURE

Tekno A Bruxelles pour l’anniversaire du Dyoukes !

Evénement afrobeat dans la capitale belge: l’artiste Tekno sera l’invité du Dyoukes !

Si les communautés afro belges sont souvent réduites au terreau culturel qu’est le quartier congolais de Matongé, elles ont aussi pris d’assaut le centre pour promouvoir des soirées à plus grande échelle. La présence du nigérian Tekno est une occasion de découvrir le Dyoukes, ce lieu incontournable géré par quatre compères congolais qui font leur noms dans le milieu de l’événementiel européen.

Est-il encore besoin de présenter Tekno ? La star nigériane, interprète de l’entêtant Pana, est une référence depuis a sortie sur la scène internationale. Les artistes nigérians ont définitivement pris le lead de la musique africaine depuis plus d’une décennie, et ont réussi le pari d’inonder les ondes du monde entier. On le sait, l’Afrique n’a plus rien à envier aux Etats-Unis, ni son lifestyle, ni son industrie hollywoodienne, ni même sa musique. Des clips à la littérature en passant par l’événementiel et le cinéma, le continent a grimpé dans le train de la mondialisation pour s’imposer.

Chef de file de l’émergence de ces industries 100% afro: le pays de Fela Kuti. La vague afrobeat a noyé jusqu’aux plus sceptiques et désormais, la venue de ces artistes en Europe est presque aussi attendue que celle des stars de Hip-Hop américaines. Tekno est de ceux-là et ses fans de Belgique et des alentours auront l’occasion de passer un moment privilégié avec lui. Il sera le special guest du club Dyoukes, samedi 19 octobre. Plus que cet événement lui-même, cette soirée showcase, qui s’annonce exceptionnelle, est l’occasion de faire la lumière sur le lieu. Car, le Dyoukes, club incontournable des nuits bruxelloises n’en n’est pas à son coup d’essai.

Le Dyoukes, fleuron des nuits afro-bruxelloises

Si le Dyoukes s’est imposé rapidement comme une référence dans l’événementiel afro-caribéen, c’est grâce au quatuor qui gère la programmation. En 2016, Nicolas Dreze et Miguel Carvalho, les gérants de ce club inauguré en 1980, en confie la gestion à  quatre jeunes congolais avec une vision dans l’ère du temps. Berthold Nsumbu, Patrick Salaketu, Loick et Murphy Mandiangu; quatre congolais de la capitale qui connaissent bien le monde de la nuit et la tendance musicale. Car, à Bruxelles, les communautés afro pourtant nombreuses, n’ont pas d’offre de soirées correspondant à leurs sensibilités musicales, en dehors des quelques salles communautaires.

Le quatuor de choc qui tient la direction du Dyoukes.

Conscients de cette problématiques et certains que ces populations se déplaceraient volontiers si on leur proposait un lieu centrale, spacieux, à la pointe de l’actualité musicale, ils tentent le pari. Ainsi, en trois ans, ce club jusqu’alors réputé pour accueillir les communautés gays et le gratin du show-biz, est progressivement devenu un incontournable des nuits afro-bruxelloises. Les meilleurs artistes du moment s’y produisent volontiers, de Naza à Kalash en passant par les Américains et les Africains. Comme sur le modèle londonien, la boite abrite cinq soirées spéciales pour faire le tour des musiques africaines:

La Bombastic party est la soirée dancehall de référence; La Nowo, propose une ambiance 100% Naija; la Hotspot regroupe les événements Afrobeats et la Tribe est le rendez-vous des amoureux des musiques congolaises. Engagé, le quatuor congolais avait également à coeur de placer la culture et l’affirmation de soi au centre de ses manifestations, aussi, la soirée Heaven valorise la femme noire. Trois ans de règne pour la nouvelle ère du Dyoukes et trois ans de défi brillamment relevé par ce groupe d’entrepreneurs congolais.

A cette occasion, le Dyoukes, SM Management et Nofi vous invitent à venir célébrer cet anniversaire très spécial, samedi 19 octobre, en présence de l’artiste nigérian Tekno. Serez-vous de la partie ?

Infos pratiques

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 691