CULTURE

NETFLIX : trois séries afro-américaines à regarder

Par Georges Dominique. Il ne reste qu’à te mettre d’accord avec Bae, pour savoir laquelle des séries vous allez commencer.

« On regarde quoi ce soir ? », demande Bae.

C’est parti pour deux heures de pourparlers afin de savoir quelle série vous allez regarder avant de vous endormir devant. Afin d’éviter une trop longue discussion, nous avons choisi quelques séries afro-américaines sur Netflix qui devraient te, lui, plaire.

She Gotta Have It (2017 – 2019)

  • Genre : comédie dramatique
  • Saisons : 2
  • Signes particuliers : parfait pour lancer un débat sur la fidélité dans un couple.

« Je m’appelle Nola Darling, et toi? » David Lee_Netflix

Artiste fauchée, comme un étudiant qui a dépensé tout son Western Union le même jour, Nola Darling est une jeune afro-américaine qui vit à New-York.

La jeune femme aux braids entretient plusieurs relations avec trois hommes aux profils différents ; le seul point en commun qu’ils ont c’est qu’ils essaient de la contrôler. Alors, régulièrement, Nola se bat contre elle-même, afin de se (re)booster, contre ces messieurs, pour éloigner leurs mauvaises ondes, et enfin contre la gentrification de son quartier.

Créée par Spike Lee, qui avait réalisé un film du même nom en 1986, « She Gotta Have It » met le doigt là où ça fait mal : une femme peut-elle avoir autant d’amants qu’un homme ?

Certes, l’arrêt de la série a récemment annoncé mais tu peux encore répondre à la question. Ramassage des copies, prévu à une date ultérieur.

Seven Seconds (2018)

  • Genre : drame
  • Nombre de saisons : 1
  • Signe particuliers : te donne envie de crier Black Lives Matter, si tu ne l’as jamais fait.

Regina King qui a obtenu l’Emmy Award de la meilleure actrice dans une mini-série

Brenton Butler est un jeune afro-américain qui se fait renverser par un conducteur blanc, jusque-là rien de spécial…Sauf que l’automobiliste en question est un jeune officier de police. Très vite, ses coéquipiers et lui décident de camoufler l’accident. C’est le début des hostilités entre une communauté afro-américaine, avide de justice, et une justice aveugle.

Et au milieu de tout ce remue-ménage, se tient fièrement Miss Butler, interprétée par Regina King (elle a remporté un Emmy pour sa performance).

Sorti en 2018, « Seven Seconds » est une mini-série particulièrement bien conçue qui fait progressivement monter la tension à coups de retournements de situations et de révélations dévastatrices. L’intérêt pour cette mini-série de 10 épisodes provient du fait qu’elle met parfaitement en lumière cette criminalisation systématique dont souffre de nombreux jeunes afro-américains.

When They See Us (2019)

  • Genre : drame
  • Nombre de saisons : 1
  • Signes particuliers : se regarde avec une boîte de mouchoirs à portée de main.

Quand la justice pointe du doigt un adolescent accusé à tort

Cinq adolescents, afro-américains pour la quasi-totalité, sont accusés d’avoir violé puis laissé pour morte une joggeuse blanche. Les violences physiques et morales, l’absence pour certains de parents et/ou d’avocat, aboutissent à ce qu’ils confessent un crime qu’ils n’ont pas commis. C’est le début d’une longue descente aux enfers…

Basée sur une histoire vraie, connue sous le nom de the Central Park Five, When They See Us est une série qui ne peut laisser indifférent. Les vingt premières minutes, tu manques de passer derrière l’écran pour protéger comme tu peux ces gamins apeurés, effrayés, terrifiés. La réalisatrice Ava Duvernay- à qui l’on doit Selma, la biopic sur Martin Luther King – a su mettre en scène avec brio et émotion l’histoire de ces cinq hommes qui ont obtenu la somme de 41 millions de dollars, comme réparation, après avoir été broyés par le système carcéral américain.

 

Voilà tu sais maintenant quoi répondre quand Bae te demandera : « On regarde quoi ce soir ? ».

Articles : 453