CULTURE

Une seconde vie pour le Ciné Guimbi de Bobo-Dioulasso

Bobo-Dioulasso, la capitale culturelle du Burkina Faso, pays phare du cinéma africain et panafricain situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest ne dispose plus aujourd’hui de salle de cinéma en fonction. Pour y remédier l’ASCBF et ses partenaires portent un projet culturel fondamental: la réhabilitation du Ciné Guimbi.
Un projet culturel attendu

Le million d’habitants que compte Bobo-Dioulasso peut se réjouir de l’initiative de l’ASCBF. L’association a commencé le chantier de réhabilitation de l’ancien Ciné Guimbi fermé depuis 2003. Après seize ans d’attente et une demande toujours plus forte, les Bobolais pourront à nouveau jouir de sorties culturelles et divertissantes au sein même de leur quartier.

L’Association de Soutien du Cinéma au Burkina Faso est créée en 2013. Elle fait l’acquisition d’une parcelle de 1400m2 au coeur de Bob-Dioulasso pour la construction du nouveau projet. Son objectif est la sauvegarde et la promotion du septième art burkinabè en particulier et du cinéma africain en général. Le président de la structure, Berni Goldblat, lui même cinéaste, a créé sa société de production et de distribution audiovisuelle et préside le jury de l’Africa Movie Academy Award.

Chantier du Ciné Guimbi avril 2018

Une construction responsable et locale

Plus qu’un simple cinéma, le nouveau Ciné Guimbi est un projet culturel et social. Il comprendra un mini-plex de deux salles, un café-restaurant, une salle polyvalente, un centre de ressources et des bureaux. De plus, un programme d’éducation à l’image dédié aux jeunes scolarisés et au grand public permettra de pérenniser la structure.

Pour la construction, l’association ASCBF a fait appel aux ressources locales. Des artisans et entrepreneurs locaux travaillent à la réalisation du chantier. Toitures végétales, équipements solaires, le nouveau Ciné Guimbi se veut écoresponsable.

Petite salle Ciné Guimbi avril 2018


Une initiative collective

Du 8 juin au 16 juillet 2018, les porteurs du projet lancent une campagne de financement participatif. Parce qu’il pensé, construit et destiné aux Bobolais et à tous les amoureux du cinéma, le Ciné Guimbi a besoin de toutes les bonnes volontés. Pour la finalisation de la première phase qui permettra la sécurité du bâtiment, l’étanchéité et la charpente, un financement de 50 000 euros est nécessaire. La réouverture est prévue en 2019!

La campagne sera soutenue par plusieurs personnalités comme Aïssa Maïga et Sonia Rolland, mais également Unifrance.

Pour participez et soutenir l’initiative, le Ciné Guimbi vous donne rendez-vous le samedi 16 juin à Paris pour un cocktail de soutien. Venez nombreux!

CONTACTS:

– Site : http://www.cineguimbi.org/
– Facebook : cine.guimbi
– Instagram : cineguimbi
– Twitter : @CineGuimbi
– Lien youtube vers le teasing campagne : https://youtu.be/Jm3rOu0kQEA