Malkia - Le réveil du Ka

METHI’S, L’EPANOUISSEMENT D’UNE « AWTIS »

Culture

METHI’S, L’EPANOUISSEMENT D’UNE « AWTIS »

Par marina wilson

Non ! Ce n’est pas une star, c’est une Artiste ! Généreuse, explosive sur scène et rarement sans sa guitare, le belle Méthi’s, amoureuse de celle qu’on appelle Musique et radicalement fan de son public, brille à chaque apparition. Et nul besoin de strass et paillettes, sa voix suffit ! 

Par C.J

METHIS_visuel_2013

Entre tournée, promotion de son nouvel album « On dot soley » et le bouclage de son dernier clip, la petite pépite de Don’s Music a débloqué un peu de son temps super précieux pour une interview à son image : simple, décontractée et pleine d’humour !

NOFI : Bonjour Méthi’s ! Comment vas-tu ? Pas trop débordée ? Tu es en tournée en ce moment je crois ?
M : Bonjour !! Écoute je vais très bien. Les dernières semaines étaient un peu stressantes. On préparait l’arrivée de mon nouveau clip, je me présentais à talent Guadeloupe au Bataclan à Paris et je m’occupais de la promo de l’album, alors maintenant que le clip est sorti et que les retours sont bons, la pression redescend et je peux enfin profiter du résultat du travail accompli !!
NOFI : Chaque chanson de toi est un véritable tube. Tout le monde adhère. T’attendais-tu à un tel succès ?
M : Honnêtement, j’écris chaque chanson avec mon cœur. J’attends patiemment l’inspiration en me disant toujours que c’est la façon la plus sûre de faire bien. Après je croise les doigts en espérant que mon public me suive encore, et j’ai jusqu’à maintenant un public en or. On espère le succès plus qu’on ne l’attend…du moins en ce qui me concerne. C’est pourquoi chaque titre qui fonctionne est une victoire que je prends le temps d’apprécier.
NOFI : J’imagine beaucoup de choses, mais qu’est-ce qui a changé depuis cette célébrité ?
M : Et bien, les courses au supermarché !!! lol Blague à part, le regard des gens devient plus insistant, soit très positif soit un peu hautain par moment pour ceux qui n’adhère pas à ma musique ou à mon image. Quoi qu’il en soit, je garde le meilleur c’est très motivant.
NOFI : Dans ce second album « On dot soley », on sent bien que ta musique a grandi, que tu as eu envie d’aller encore plus loin. Est-ce vrai ?
M : Complètement ! Ma musique n’est pas figée et évolue avec moi. J’ai beaucoup appris avec le premier album, il allait de soi que le second s’enrichisse de cette expérience. J’ai fait le choix de faire un album en créole parce que partout dans le monde la culture est la première richesse mise en avant, sauf chez nous. Je m’efforce donc de défendre au mieux ce qui me semble être important.

NOFI : Beaucoup de grands musiciens sur cet album. Un duo avec Frédéric Caracas… Ce n’était pas flippant de chanter avec ce grand monsieur et surtout de reprendre un des classiques de la musique antillaise ?
M : Un moment magique cette reprise, j’ai adoré ! Fréderic est un grand monsieur d’une simplicité incroyable, à qui j’ai rendu hommage en reprenant sa chanson. Il arrive trop souvent que les honneurs soient rendus à la mort des gens.La production et moi, avons fait ce qui nous semblait êtrela bonne solution. Faire découvrir un grand classique aux plus jeunes, et faire les plus vieux repenser à de bons moments. Je n’ai pas eu peur non, j’étais très heureuse!! Une reprise c’est risqué mais avec la validation du propriétaire du titre, j’ai eu confiance et je ne suis vraiment pas déçue. [1] http://youtu.be/qCXwEDUdq5E

NOFI : Parle-nous des autres featurings ? M : Chaque duo sur l’album est fait au feeling, je ne sais pas travailler autrement. Il faut une affinité avec l’artiste pour que je puisse composer avec lui. Lorenz, AdmiralT, Jimmy Felvia, sont tous des gens que j’apprécie en dehors de la musique. C’était un super moment de partage à chaque fois. Les titres sont tous différents, mais sont pleins de vibes, de good vibes !!

NOFI : Globalement, cet album représente quoi pour toi ?
M : C’est mon bébé !! On le désire, on le fabrique, on en accouche lol !!! Et on l’aime fort. C’est un peu comme une partie de moi que je donne à mon public.

NOFI : Tu es aussi à l’aise sur du zouk, du reggae-dancehall, ou sur des vibes un peu plus soul ! Tu as forcément une préférence ?
M : J’aime tout. Mais je suis avant tout fan de guitare voix.

NOFI : Quel est ton meilleure souvenir de cette carrière qu’on espère encore bien longue ?
M : Oooouuuulaaaaa ! Ils sont tous particuliers. Mais s’il y en a un qui m’a marqué profondément, c’est la première partie d’Akiyo à l’Olympia. Cette salle m’a donné la chair de poule, et j’ai réalisé un rêve de gosse.

NOFI : Penses-tu qu’il soit possible de concilier vie d’artiste et vie de femme ?
M : Très difficilement malheureusement mais c’est possible si on veut vraiment! Le plus difficile n’est pas vraiment d’être en couple, mais d’être avec quelqu’un qui vous aime pour ce que vous êtes en dehors de la musique. Le regard des gens est déformé. On vous idéalise parfois et ce n’est pas évident…

NOFI : Il y a des surprises qui nous attendent ? On peut avoir une exclu ?
M : Des surprises oui lol !! Des tas !! Un feat avec une artiste caribéenne prochainement et ouaiiis 🙂 NOFI : Merci Methi’s ! On reste connectés sur ta page facebook alors ! Plis foss

[1] http://youtu.be/qCXwEDUdq5E

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !