Trilogie Kemi Seba

HARRY THUKU : POUR LE KENYA LIBRE !

Culture

HARRY THUKU : POUR LE KENYA LIBRE !

Par Noella

Il y a moins d’un siècle, le 14 mars 1921, Harry Thuku, pionnier du développement du nationalisme africain moderne de son pays, dirige la première grande grève citadine du Kenya contre le pouvoir colonial britannique.

Harry_Thuku

Harry Thuku, né en 1895, est le père du nationalisme kenyanIl est à la tête de la première grande grève citadine du Kenya.
Au début des années 20, il dirige le premier groupement politique Kikuyu nommé la Young Kikuyu Association. Suite à ses nombreuses actions, cette figure emblématique kenyane est arrêtée et exilée à Kismaayo, une ville du sud-est de la Somalie, proche de l’embouchure du fleuve Jubba.
Il sera libéré sept ans plus tard, en 1930, en échange de sa collaboration avec les colons. C’est ainsi que ce militant engagé et respecté par les siens vit sa réputation ternie. Ce retournement de situation, vécu comme une trahison, laisse ses partisans dans l’incompréhension totale. La violence bat alors son plein.
Johnstone Kamau est le nouveau leader potentiel.
C’est sous le nom de Jomo Kenyatta que ce dernier devient président du Kenya African Union, parti politique indépendantiste, puis président de la République du Kenya, en 1964.