SOCIÉTÉ

« Nous sommes les vrais Hébreux » : Nick Cannon accusé d’antisémitisme

Dans son podcast “Cannon’s Class”, le comédien, rappeur et animateur Nick Cannon avait déclaré que les Noirs sont les vrais Hébreux et que les populations à peau claire manquaient intrinsèquement de certaines qualités humaines.  Il a été renvoyé de la société ViacomCBS par qui il a été accusé de tenir des propos antisémites et d’avoir soutenu des théories du complot impliquant notamment la famille Rothschild.

En 2019, Cannon enregistrait ce podcast  dont l’invité était le rappeur Professor Griff, ancien membre de Public Enemy. A plusieurs reprises dans le passé, Professor Griff avait été accusé d’antisémitisme, déclarant en 1988 que « si les Palestiniens prenaient les armes et tuaient tous les Juifs, ça serait très bien ». L’année suivante, il expliquait que « les Juifs étaient responsables de la plupart des maux de ce monde ».

Le podcast enregistré avec Cannon a été diffusé le week-end le 30 juin 2020. Dans celui-ci, Professor Griff explique que le terme ‘sémite’ n’a « rien à voir les Blancs » ce à quoi Nick Cannon a répondu que « les vrais Sémites sont (les?) Noirs ». L’ancien époux de Mariah Carey a ensuite expliqué que le Professor Griff ne pouvait être antisémite puisque selon lui, « [Les Noirs (Américains?)] les vrais Hébreux ».

A côté de ce qui pourrait être considéré comme une simple croyance, Cannon a toutefois tenu des propos qui ont pu être interprétés comme relevant d’une inégalité des races humaines. Il a ainsi expliqué que les populations ne possédant pas de mélanine manquaient de ‘compassion’ et d’ ‘âme’. Il aussi déclaré que parce qu’ils n’auraient pas eu accès au soleil dans les montagnes du Caucase, leur seule façon d’agir serait mauvaise, « la seule chose qu’ils pouvaient faire était de violer, voler et tuer  pour survivre », que leur environnement originel en avait fait des ‘barbares’ qui ne pouvaient qu' »être plus proches des animaux ».

Nick Cannon a aussi mentionné les « Rothschild, la banque centrale les 13 familles et les lignées qui contrôlent tout en dehors de l’Amérique », puis déclaré que les sionistes, les illuminati, et les Rothschild avaient trop de pouvoir, faisant écho à des théories jugées complotistes.

Le contrat de Cannon avec ViacomCBS, la société possédant VH-1 sur laquelle Cannon produisant une émission d’improvisation, Wild’n’Out, a rompu le contrat les unissant, accusant le comédien, rappeur et animateur de « promouvoir un discours haineux et des théories du complot antisémites ».

Cannon a regretté cette décision et a accusé ViacomCPS de vouloir réduire au silence ‘un homme noir n’ayant pas peur de s’exprimer’, expliquant vouloir récupérer les droits de Wild’ n’ Out.

Il s’est toutefois excusé auprès de ses ‘frères et soeurs juifs’, déclarant blâmer « les infrastructures racistes, non les individus ».

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Ces mouvements noirs Américains qui nient leurs origines africaines

Articles : 1096