Trilogie Kemi Seba

De Dorothy à Cendrillon, quand le cinéma réinvente les classiques de la littérature

Culture

De Dorothy à Cendrillon, quand le cinéma réinvente les classiques de la littérature

Par Redaction NOFI

Le souhait des Studios Disney de mettre en avant des personnes issues de la diversité, autant dans les films cinématographiques que dans les long-métrages d’animations, n’aura échappé à personne. En effet, on constate depuis quelques années, la mise en avant sur petit ou grand écran, des personnages fidèles aux réalités multi-culturelles qui composent le monde d’aujourd’hui.

Le film-événement Black Panther de Marvel Studios (actuellement au cinéma) a fait l’effet d’une bombe dans les médias et en particulier sur les réseaux sociaux. T’Challa, un super-héros, roi d’un pays imaginaire situé en Afrique nommé le Wakanda, région surpuissante et ultra-technologique, y campe en personnage fort. Ce blockbuster a, en quelques semaines, battu des records au Box-Office, aux États-Unis et dans le monde entier. Mais ce n’est pas tout, son casting est quasi-exclusivement africain-américain et son réalisateur est noir. De plus, il possède une réelle dimension sociétale. Mais bien que tout cela soit très positif, le personnage de Black Panther, créé en 1966 par Stan Lee et Jack Kirby était déjà à l’origine un personnage africain.

Alors qu’à une certaine époque, l’adaptation cinématographique de certains classiques de la littérature proposaient généralement le premier rôle à des acteurs/actrices occidentaux, on assiste aujourd’hui à un élargissement du choix des personnages principaux.

Emerald City / l’actrice principale est d’origine portoricaine dans l’adaptation du magicien d’Oz – 2016

© stuff.co.nz

On se souvient tous du Magicien d’Oz, où Dorothy apparaît comme une jeune orpheline innocente, élevée par son oncle et sa tante dans une ferme du Kansas. Elle est aspirée dans un cyclone l’emmenant dans le pays d’Oz, un pays de rêve. Dans la première version cinématographique de 1939, Judy Garland tenait le rôle principal. Dans une adaptation plus contemporaine du magicien d’Oz, l’actrice portoricaine Adria Arjona, campe le rôle phare de Dorothy Gale.

En 1978 la version de Sidney Lumet, Diana Ross interprète Dorothy. Dans ce film d’anthologie on retrouve le King of Pop dans le role de l’épouvantail.

Dans une adaptation plus contemporaine en 2016 du magicien d’Oz, l’actrice portoricaine Adria Arjona, campe le rôle phare de Dorothy Gale.

Voici le synopsis de la dernière version: Après avoir été emportée par une tornade, Dorothy Gale se retrouve dans un monde mystique où se déroule une guerre épique et sanglante pour le contrôle du pays. Là-bas, Dorothy va découvrir sa vraie destinée et qu’aucun pays ne ressemble à Oz.

Au centre, Judy Garland en 1939, dans le rôle de Dorothy Gale
© filmosaure.com

La légende de Cendrillon / la chanteuse et actrice afro-américaine, Brandy Norwood joue le rôle de la princesse – 1997

© Télé-Loisirs.fr

Qui n’a pas en mémoire le classique d’animation Disney Cendrillon, adapté du conte de Charles Perrault et sorti en salle en 1950 ? Toutes les petites filles se sont un jour identifiées à Cendrillon, une magnifique princesse qui épouse un magnifique prince, ayant ensemble pleins enfants et vivant heureux jusqu’à la fin des temps… Cette histoire romantique a été adaptée en 1997 par le réalisateur Robert Iscove, qui a choisi Brandy Norwood pour interpréter le rôle principal et Withney Houston en qualité de marraine. Un acteur asiatique tient le rôle du prince (Paolo Montalban). Une manière d’affirmer que même les petites filles noires ont le droit de rêver d’être des princesses.

Cendrillon / film d’animation de 1950
© senscritique.com

Robin des Bois / Jamie Foxx dans le rôle de Petit jean – 2018

© allocine

Cette année, Jamie Foxx prête ses traits au fidèle acolyte de Robin des Bois, Petit Jean. Tourné récemment en Croatie, cette nouvelle version de Robin des Bois présentera un Petit Jean loin de l’image de chétif qu’on lui prêtait. Lassé par les Croisades, il sera dans un premier temps méfiant vis-à-vis de Robin des Bois, contre qui il s’est battu. Il finira par se ranger à ses côtés. Le film devrait sortir le 21 novembre 2018.

© Universal Pictures

La dernière adaptation de Robin des Bois est celle du réalisateur Ridley Scott. Dans celle-ci, le personnage de Petit Jean n’y apparaît pas car la fiction fait état du Robin des Bois avant qu’il ne devienne le célèbre personnage que tout le monde connaît. La dernière interprétation du personnage de Petit Jean remonte à 1993, dans le film comique Sacré Robin des Bois, réalisé par Mel Brooks. Dans cette version, Petit Jean est interprété par Eric Allan Kramer.

 

Un Raccourci dans le temps/ Storm Reid joue le rôle de Meg Murry 2018

Enfin, le 14 mars prochain, les studios Disney présenteront au public leur toute dernière production: “Un Raccourci dans le temps”. Réalisé par l’afro américaine Ava DuVernay, il est l’adaptation cinématographique du conte populaire éponyme. Un récit fantastique dans lequel une adolescente, Meg Murry, part avec son petit frère et un camarade de classe dans des mondes insoupçonnés, à la recherche de son père mystérieusement disparu. L’héroïne est incarnée par la jeune américaine Storm Reid; une prestation qui fait d’elle la première jeune fille métisse à interpréter le rôle principal dans une fiction fantastique.

© 2017 Disney

Tous ces films démontrent bien que les perceptions sont en train de changées et que le cinéma a beaucoup à offrir en matière de créativité avec des acteurs et des actrices issus de la diversité !

Bande-annonce Un Raccourci dans le temps: