Trilogie Kemi Seba

LAURYN HILL, LA VOIX DE FRANTZ FANON

Culture

LAURYN HILL, LA VOIX DE FRANTZ FANON

Par SK

La chanteuse Lauryn Hill prêtera sa voix au réalisateur suédois Göran Olssson pour son documentaire sur les méfaits du colonialisme.

En effet, après un travail sur l’évolution du mouvement Black Panther et black power, The Black Power Mixtape (2011) ; Olsson nous livre une nouvelle étude sur les violences et limites du système colonialiste. Intitulé Concerning Violence, Nine scenes from the anti-imperialistic self defense, le documentaire sera disponible le 26 novembre prochain.

 

L’œuvre, organisée autour de documents d’archives, est directement inspirée du recueil Les damnés de la terre (1961), de Frantz Fanon, illustre essayiste et psychiatre martiniquais (1925-1961), engagé dans la lutte pour les indépendances et la solidarité entre les opprimés de ce monde.

Ironiquement, c’est lors de son séjour en prison (dû à des déboires fiscaux) que Göran Olssson décide de contacter la chanteuse pour lui proposer d’être la narratrice du documentaire. Grande amatrice de Fanon, Lauryn Hill accepte immédiatement la proposition, mais ne pourra toutefois pas signer la musique du film, comme elle s’était proposé de le faire, faute de temps.

Fanon

 

Quoiqu’il en soit, ce film s’articule autour d’un terrible bilan concernant les relations entre ces anciennes colonies dites « indépendantes » et leurs ex-bourreaux. De plus, il aborde le délicat problème de l’immigration à sens-unique, dans un monde où seuls quelques privilégiés ont le droit de circuler librement et de s’enrichir dans n’importe quel espace.