Le Bouquet Africain de Thema

Une petite rétrospective de l’homme de 2015

Société

Une petite rétrospective de l’homme de 2015

Par Noella

On y est ! L’année 2015 s’achève et comme pour l’an passé il est temps de faire une analyse de l’évolution stylistique et sociétale de la gent masculine de ces douze derniers mois.

Autant pour la rétrospective de 2014 nous avions pris le temps de décrypter les choix et les penchants saison par saison de ce bipède insatisfait. Cette fois-ci, voyons les périodes mouvementées par lesquelles il  est passé.

Une période au poil…

Cette phase se découpe en deux axes :

Le besoin d’avoir plus de cheveux, pour cela l’homme de 2015 va se faire poser un tissage. What ? No seriously ? Et bien oui. Mesdames, quand vous allez acheter vos 16 pouces chez l’indien du coin, pensez aux mèches de votre chéri. Ok, on veut bien essayer de comprendre que lorsque vous voyez des petits jeunots avoir des high top naturelles de 15 cm sur le crâne ça vous fait regretter le temps où vous-même faisiez des afros, des nattes collées à la Sean Paul, des dégradés etc. De cette belle époque il ne reste plus qu’une calvitie prononcée. Ça fait mal (ton cynique)… De cette perte capillaire naît  ce qu’on aime appeller le « complexe du chevelu ». Après les pantalons slim et autres vêtements empruntés au vestiaire féminin, voilà que les hommes veulent aussi leur tissage, rires. S’il vous plaît Messieurs, avant de critiquer violemment les femmes qui portent des extensions, tournez 7 fois – et même plus – la langue dans votre bouche, merci.

maxresdefault

Ça c’est ce qu’on appelle faire des miracles !

Le besoin d’exprimer sa masculinité avec un signe extérieur datant de l’époque néandertalienne : une belle barbe. Tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir une barbe à la hipster. Certains hommes galèrent vraiment à la faire pousser. Parfois, seule la moustache pousse, parfois c’est juste le bouc, mais jamais la vraie barbe bien fournie. Pour y remédier, l’homme de 2015 va utiliser ni plus ni moins qu’une fausse barbe. Faux cheveux, fausse barbe, décidément… Vous Mesdames qui aimez les hommes barbus, faites attention vous pouvez vous faire berner.

thumbnail_2_e160c3ac_v2

*Candidat de l’émission America’s Next Top Model 21, oui c’est une fausse barbe !

Une période au pas…

L’homme de 2015 twerk ! Où va le monde (re-ton cynique)… Pas que le booty shake soit réservé à la gent féminine, mais si en fait. Avouons-le, c’est plus esthétique. Après, libre à vous d’agiter votre « paquet », les bijoux de famille ça ne se remplace pas. Il faudrait chanter maintenant « I found you MISTER New Booty, get it together and to bring it back to me » n’est ce pas Bubba Sparxxx, rires.

Une période régressive…

L’homme de 2015 se dit être un mâle un vrai, pourtant tout dans son attitude montre que ce n’est qu’en fait un grand enfant qui veut des responsabilités, mais qui en réalité n’en veut pas. C’est juste histoire de flatter son ego car en réalité on s’en sort très bien sans lui. Ce bonhomme en devenir veut nous faire croire qu’il est prêt à s’engager, à prendre les devants, pffff tu parles. Tout dans son raisonnement, sa conversation, ses faits et gestes montrent qu’il est encore au stade « garçon ». Comme l’explique si bien Evingel dans son Manuel du Bonhomme, un mec (avec un M majuscule) est un bonhomme se devant d’ être un savant mélange de gentleman, de gars à l’ancienne et d’homme tout court. Celui doué d’intelligence et de tact, d’à propos et de mesure, un « vrai » quoi. D’ailleurs si vous n’avez pas encore lu ce livre il est GRAND TEMPS les Nofistes.

le-manuel-du-bonhomme-lecon16

*Illustration issue du manuel du bonhomme, différence entre un homme et un garçon, leçon 16

 

En conclusion…

2015 fût une année tumultueuse pour ces messieurs. C’est une triste réalité : l’homme veut lui aussi pouvoir changer au gré de ses envies. Pas juste changer de chemise et d’eau de toilette de temps en temps, mais pouvoir faire comme les femmes. Passer du court au long, du rouge feu au blond cendré en un claquement de doigts (enfin en 1h chez le coiffeur), avoir un look de bûcheron barbu ou un look de jeune premier, secouer du popotin et tout et tout sans rendre des comptes. N’est ce pas ce qu’on appelle l’égalité des sexes ? Rires.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !