Trilogie Kemi Seba

Les Afro-américains plus susceptibles de contracter le coronavirus

Santé

Les Afro-américains plus susceptibles de contracter le coronavirus

Par Makandal Speaks

Alors que la pandémie de coronavirus s’aggrave, il est devenu clair que le virus SARS-CoV-2 qui le provoque affecte toutes les races. Cependant, en raison de plusieurs problèmes structurels les Noirs américains, selon la Maison Blanche, sont plus susceptibles de contracter le virus.

Les Afro-américains plus susceptibles de contracter le coronavirus

Selon un rapport de la chaîne d’informations télévisée américaine CNN, les africains-américains sont plus susceptibles d’être infectés par le coronavirus [1]. Dans une entretien avec CBS, l’un des plus importants réseaux de radio et de télévision des États-Unis, le Dr Jerome Adams administrateur de la santé publique des États-Unis depuis le 5 septembre 2017, a également déclaré début de cette semaine que les Noirs américains sont plus sensibles au coronavirus [2].

Jerome Adams, chirurgien Général des Etats-Unis

Cette distinction raciale est manifestement visible dans les données montrant le nombre de décès causés par le virus dans les communautés noires américaines situées en Louisiane, Illinois, New Jersey et Michigan. Le Dr Adams et le Dr Patrice Harris, présidente de l’American Medical Association, ont suggéré que le gouvernement fédéral devrait commencer à suivre le coronavirus par groupes démographiques. Pour le Dr Harris :

« Nous avons des preuves préliminaires que nous devons accorder une attention particulière à la race et à l’origine ethnique. » [3]

Dr Patrice Harris, président de l’American Medical Association.

Selon une déclaration du gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, ce lundi 6 avril, 70% des 512 décès par coronavirus étaient des patients afro-américains. Cette population représente 32% de la population de la Louisiane.

Le rapport de CNN a également déclaré que 72 des décès par coronavirus à Chicago sont des patients noirs américains qui ne représentent que 30% de la ville. Selon Lori Lightfoot, mairesse de Chicago :

« Ces nouvelles données offrent un aperçu profondément préoccupant de la propagation de COVID-19 et sont un rappel brutal des problèmes profondément ancrés qui ont longtemps créés des impacts sanitaires disparates dans les communautés de Chicago » [4]

Maire de Chicago, en fonction depuis le 20 mai 2019.

La Maison Blanche a d’ailleurs fini par confirmer, ce mardi 7 avril 2020 l’impact disproportionné du COVID-19 dans la communauté Noire. Selon le Dr Anthony Fauci, le plus grand expert du pays sur les maladies infectieuses, la prévalence de l’hypertension et du diabète rend la communauté afro-américaine plus vulnérable [5].

La couverture d’assurance maladie des Afro-Américains est également inférieure à celle de leurs homologues blancs. Cela peut affecter le type de soins dont ils bénéficient s’ils tombent effectivement malades. Un rapport de la Commission Kaiser sur Medicaid et les personnes non assurées en 2015 a expliqué qu’il est important que tous aient accès aux soins de santé pour recevoir des soins médicaux appropriés pendant cette pandémie. Tous ces facteurs font que la pandémie de coronavirus touche davantage les Noirs et cela, de manière disproportionnée.

Notes et références

[1] « Coronavirus hitting some African American communities extremely hard« , edition.cnn.com, publié le 7 avril 2020

[2] « Surgeon General Jerome Adams warns « everyone has to keep doing their part »« , www.cbsnews.com, publié le 6 avril 2020

[3] « Why black Americans are at higher risk for coronavirus« , edition.cnn.com, publié le 8 avril 2020

[4] « Coronavirus More Likely To Infect Black Americans, Says Study. Here’s Why« , www.techtimes.com, publié le 7 avril 2020

[5] « Coronavirus government response updates: Trump, Fauci confirm black communities especially hard hit« , abcnews.go.com, publié le 8 avril

retour à l’accueil