SOCIÉTÉ

Le coronavirus en Afrique et aux Antilles-Guyane

Voici un bilan des victimes du coronavirus et des mesures mises en place pour lutter contre le virus en Afrique et aux Antilles francophones.

Au 15 mars 2020, l’Afrique du nord est la région la plus touchée par le coronavirus du continent. L’Egypte compte 51 cas pour 2 morts, en Tunisie 20 cas, en Algérie 45 cas pour 3 morts et au Maroc 17 cas pour un mort.

L’Afrique du Sud est de loin le pays le plus touché du continent au sud du Sahara avec 51 cas.

Ce pays est suivi par le Sénégal avec 22 cas. Les manifestations publiques y sont interdites pour au moins un mois tout comme les cours dans les écoles et les universités. Comme en Afrique du Sud, les contrôles sanitaires y sont fortement renforcés aux frontières.

Au Soudan le premier cas a été rapporté le 14 mars. Il s’agit d’un homme mort jeudi 12 mars qui avait visité l’Arabie Saoudite au début du mois. Le pays a interdit les trajets en bus vers l’Egypte voisine et les vols vers ce pays et sept autres durement touchés.

Deux autres pays relativement touchés à l’échelle continentale sont la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso avec 4 et 3 cas respectivement. Le premier pays a renforcé les contrôles aux frontières et mis en place un numéro gratuit alors que le second a interdit les rassemblements.

Le Cameroun et le Ghana comptent chacun deux cas.  En République Démocratique du Congo et en République du Congo, 3 et 1 cas ont respectivement été rapportés. Les deux gouvernements ont décidé d’un confinement pour les voyageurs arrivant des pays ‘à risque’.

Le Kenya, qui compte trois cas, a fermé ses frontières sauf pour ses ressortissants et résidents de nationalité étrangère qui devront être auto-isolés.

La Mauritanie, le Togo, la Guinée, la République Centrafricaine, la Namibie, l’Ethiopie, la Guinée Equatoriale, le Rwanda comptent chacun un cas.

Dans les autres pays, aucun cas n’a été pour l’instant rapporté.

Le 15 mars, Annick Girardin, la ministre française des Outre-Mer, a annoncé que les mesures annoncées pour la métropole tenaient pour l’Outre-Mer.« Les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays seront fermés jusqu’à nouvel ordre, explique la ministre. Tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront ouverts mais je vous demande, dans la mesure du possible, de limiter vos déplacements au strict nécessaire. » a-t-elle déclaré.

« Ce que nous devons faire en ce moment, c’est tout simplement d’éviter au maximum de se rassembler, de limiter les réunions amicales et familiales, de n’utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si la présence physique au travail est indispensable, de ne sortir de chez soi que pour faire ses courses essentielles et de faire un peu d’exercice. »

La Martinique, qui compte 14 personnes actuellement porteuses a vu le premier décès causé par le coronavirus en outremer. La Réunion en compte 9, contre 5 pour la Guadeloupe et la Guyane. Mayotte compte pour l’instant un cas ce qui est aussi le cas aux Comores. Au total, une quarantaine de cas est à déplorer en Outre-Mer.

Haiti n’a pas encore enregistré de cas, a fermé sa frontière avec la République Dominicaine et suspendu ses vols à part ceux avec les Etats-Unis.

Articles : 1044