NÉGROPHOBIE

Expulsé de Turquie, un Camerounais est emballé ‘comme un colis’

Emmanuel Chedjou a été victime d’un triste incident à l’aéroport d’Istanbul en Turquie. Ce commerçant camerounais était en transit en Turquie pour se rendre à Dubaï pour raisons professionnelles. Les autorités turques ont jugé son visa comme étant faux et l’ont soumis à un arrêté d’expulsion. Après des conditions de détention discriminatoires, il fut emballé avec du film plastique pour colis par des membres du personnel de Turkish Airlines lors d’une de ses trois tentatives d’expulsion vers le Cameroun. Lors de la quatrième, il fut finalement expulsé vers…Abuja au Nigeria, à 800 kilomètres de chez lui.

Selon Chedjou, contacté par nos confrères des Observateurs de France 24, 2400 euros qu’il avait sur lui auraient disparu dans le cadre de cette altercation. En tout, il estime à 7 millions de francs CFA / 10 590 euros ses pertes financières lors de ce voyage avorté.  Chedjou s’est aussi plaint d’un traitement qu’il juge discriminatoire entre détenus noirs et non-Noirs en Turquie. D’après lui, seuls les passagers noirs détenus dans l’aéroport se voyaient systématiquement confisquer leur téléphone mobile. On les y retiendrait aussi dans une chambre à part. Emmanuel Chedjou s’est plaint d’avoir passé plusieurs jours sans pouvoir manger, se soigner ou se laver.

Le 22 février 2020, la Direction Générale de la Gestion des Migrations, qui dépend du Ministère de l’intérieur turc, s’est fendue d’un communiqué sur cette affaire. Ses représentants ont certes  dénoncé le traitement supposé des responsables des mésaventures de Chedjou.Ils ont toutefois maintenu que son visa de transit était illégal et qu’il méritait d’être expulsé.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Turquie : Une Noire chassée d’un restaurant ‘à cause de son odeur’

Articles : 1003