SPORT

NBA : 5 transferts qui ont marqué la Free Agency

Par Georges Dominique. Manquerait plus que Kobe rejoigne les Lakers, et cette Free Agency sera la plus dingue de tous les temps !

Depuis le 1er juillet, les équipes NBA font leurs emplettes sur le marché des transferts par le biais de la free agency. Le principe est simple : les joueurs libres restent dans leur franchise ou rejoignent une autre, moyennant un contrat dont le montant atteint plusieurs millions de dollars. Et cette année, ils sont nombreux à avoir changé de liquette. En attendant que tu t’enjailles sur NB2K20, et sa sortie prévue le 6 septembre prochain, voici les cinq transferts qui ont marqué cette free agency déjà historique.

Kawhi Leonard, des Toronto Raptors aux Los Angeles Clippers

  • Poste : Ailier.
  • Détails du contrat : 103 millions de dollars sur trois ans, avec une dernière année en option.
  • Signes particuliers : plus discret qu’une ombre.

C’est the transfert ! Alors que les fans des Raptors, Drake en tête, le voyaient prolonger l’aventure canadienne, le néo-champion NBA a pris ses valises et son sourire figé pour les poser à Los Angeles. Mais pas dans la franchise de Lebron James. Non non, ça aurait trop beau. Kawhi Leonard a plutôt rejoint les rivaux : les Los Angeles Clippers.

Pour la petite histoire, pendant qu’il écoutait les propositions des autres franchises (Lakers, Toronto), le double MVP des finales (2014, 2019) aurait clairement exprimé son désir de voir un autre all-star à ses côtés : Paul George.

Paul George, d’Oklahoma City Thunder aux Los Angeles Clippers

Paul George & Kawhi Leonard, les nouvelles gâchettes de Los Angeles – Twitter

  • Poste : Ailier.
  • Détails du contrat : Trois ans, avec une dernière année en option, et un salaire de 33 millions de dollars pour la saison 2019/2020.
  • Signes particuliers : s’est mangé le plus gros shoot de l’histoire des playoffs, face à Damian Lillard !

Depuis que la nouvelle est tombée le samedi 6 juillet dernier, les fans du Thunder sont en position latérale de sécurité – ou PLS, en version abrégée.

Le all-star Paul George a rejoint les Clippers et Kawhi Leonard, contre deux joueurs et plusieurs tours de draft. Inimaginable !

Aidée par l’expérimenté general manager Jerry West, la franchise californienne réalise ainsi le plus beau move depuis le moonwalk de Mickael Jackson !

George parti, Russell Westbrook, l’autre superstar de la franchise, a mis les voiles.

Russell Westbrook, d’Oklahoma City Thunder aux Houston Rockets

 

James Harden et son pote Russell Westbrook, des retrouvailles qui donnent le sourire

  • Poste : Meneur.
  • Détails du contrat : valable jusqu’en 2023, avec une dernière année en option, pour un montant de 170 millions de dollars.
  • Signes particuliers : lance tellement de briques, qu’il finira par construire une maison un jour.

Cinq jours plus tard, toujours recroquevillés sur eux-mêmes, les derniers fans du Thunder ont reçu le coup de grâce : le transfert de Russell Westbrook vers les Houston Rockets. Chris Paul, lui, fait le chemin inverse.

Après onze ans de bons et loyaux services, après être resté dans la franchise malgré le départ de Kevin Durant il y a trois ans, le meilleur marqueur de l’histoire du Thunder (18 859 points) part ! Difficile d’imaginer cette franchise de l’Ouest sans lui mais c’est réjouissant de savoir qu’il retrouve son ex-coéquipier James Harden.

Reste à savoir qui va remporter le concours de sape entre ces deux-là.

Kevin Durant, des Golden State Warriors aux Brooklyn Nets

  • Poste : Ailier
  • Détails du contrat : 164 millions de dollars sur 4 ans.
  • Signes particuliers : fait pleuvoir les paniers à défaut d’avoir réalisé son rêve d’enfant et devenir météorologiste.

La sortie sur blessure lors du game 5, après une rupture du talon d’Achille, sera donc la dernière image de Kevin Durant sous le maillot bleu et jaune des Warriors.

Après trois saisons, le MVP 2014 quitte les Warriors avec : deux bagues de champion et deux titres MVP. Pas mal pour un joueur qui pourtant fait rarement l’unanimité. Il faudra attendre un long moment (peut-être toute la saison prochaine) pour que le longiligne basketteur revienne sur les parquets, où il retrouvera un autre mal-aimé : Kyrie Irving.

Kyrie Irving, des Boston Celtics aux Brooklyn Nets

Free Agency

Kyrie Irving va devoir porter les Brooklyn Nets jusqu’au retour de Durant – Bob DeChiara

  • Poste : meneur
  • Détails du contrat : 142 millions de dollars sur 4 ans.
  • Signes particuliers : se déguise en vieux pour faire le show sur les playgrounds (Coucou, Uncle Drew !).

Été 2017. À l’instar de Neymar qui aurait décidé de sortir de l’ombre de Messi pour s’imposer ailleurs, Kyrie en fait autant et quitte les Cavaliers de Lebron James. Il rejoint les Celtics dont l’effectif est bourré de talents (Jaylen Brown, Jason Tatum, etc.). Sans Kyrie blessé, l’équipe tourne bien et perd en finale de conférence Est face à…Lebron James.

Deux ans après son arrivée, et faute d’avoir pu assumer correctement son statut de leader, Kyrie file aux Nets, qui ont lâché D’Angelo Russell aux Warriors.

Durant donc, et Kyrie, Antoine Griezmann, le « meilleur ami de Paul Pogba », a désormais deux bonnes raisons de supporter les Nets.

Autres transferts notables

Jimmy Butler, des Philadelphia Sixers au Miami Heat,

DeMarcus Cousins, des Golden State Warriors aux Los Angeles

Anthony Davis, des New Orleans Pelicans aux Los Angeles Lakers,

Chris Paul, des Houston Rockets au Oklahoma City Thunder,

Kemba Walker, des Charlotte Hornets aux Boston Celtics, etc.

Articles : 474