CULTURE

Une BD sur une héroïne inspirée par la plus grande reine d’Ethiopie

Hawi est la première super-héroïne éthiopienne. Elle s’inspire de Gudit, la reine semi-légendaire d’Ethiopie du dixième siècle après J-C.

La plus célèbre des conquérantes de l’Ethiopie

En Ethiopie, deux conquérants ont laissé un terrible souvenir de destruction dans le pays. Le premier est Ahmed Gragn. Il fut le conquérant musulman de l’Ethiopie chrétienne au seizième siècle. La seconde est Gudit. Cette dernière était une reine semi-légendaire du dixième siècle. Elle aurait causé la destruction de la civilisation d’Axoum.

La première super-héroïne éthiopienne

C’est de son histoire que s’est inspiré le bédéaste éthiopien Beserat Abebe pour créer Hawi. Ce comics introduit la première super-héroïne éthiopienne. Celle-ci, Ement Legesse, est une jeune fille d’origine éthiopienne vivant aux Etats-Unis. Comme beaucoup de jeunes afro-descendants dans ce cas, elle souhaite visiter son pays d’origine. Elle accomplit ce voyage. Mais on y kidnappe sa mère. Son potentiel de super-héroïne se révèle alors. En même temps que son lien avec Gudit.

héroïne

Extrait de Hawi, par Etan Comics (Source: Facebook)

Histoire africaine et super-héros, un ticket gagnant?

Ce type de scénario n’est pas rare dans le paysage des comics afro contemporains. La référence à l’histoire de l’Afrique permet de combler le manque d’information auprès de la jeunesse africaine sur celle-ci. Cette référence permet aussi de décomplexer cette jeunesse. Elle lui montre en effet des époques où l’Afrique connaissait des heures plus brillantes qu’aujourd’hui. De même, elle est conjuguée à la thématique des super-héros. Celle-ci est toujours populaire chez les jeunes du monde entier.

héroïne

Extrait de Hawi, par Etan Comics (Source: Facebook)

Comme on l’a dit, Gudit est une reine semi-légendaire.  Contrairement à une Taytu Betul ou à une Zewditu, elle n’a pas de famille proche identifiée toujours existante en Ethiopie. Les raisons de son invasion brutale d’Axoum ne sont pas non plus connues. Pour ces raisons, il sera facile, pour Beserat Abebe, de modeler le personnage de Gudit comme il le souhaite. On peut penser qu’elle sera présentée comme ayant eu de bonnes raisons de ravager l’Ethiopie, peut-être similaires à l’enlèvement de la mère d’Ement Legesse.

héroïne

Extrait de Hawi, par Etan Comics (Source: Facebook)

Pour en savoir plus sur cette bande dessinée, rendez-vous sur le site etancomics.com.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Comics : Le nouvel Iron Man est une « Iron Woman » noire de 15 ans

Articles : 407