POLITIQUE

Afrophobie : Le CRAN lance l’observatoire du racisme anti-noir 

A l’occasion du 21 mars, journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le CRAN lance l’Observatoire du racisme anti-noir (afrophobie).

Afrophobie : Le CRAN lance l’observatoire du racisme anti-noir

Cette initiative est mise en œuvre avec le soutien de plusieurs organismes :

  • la CNCDH, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme qui, cette année, dans son rapport, proposera un focus particulier sur le racisme anti-noir ;
  • la Plateforme de recherches sur le racisme et l’antisémitisme, dirigée par Michel Wieviorka, président de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, avec laquelle des partenariats sont d’ores et déjà prévus ;
  • ENAR, le European Network Against Racism, qui travaillera à mettre en place des relais pour constituer avec le CRAN un Observatoire européen du racisme anti-noir ;
  • l’Etat de la Diaspora Africaine, qui permettra de coordonner les associations partenaires pour un Observatoire du racisme anti-noir au niveau international.

Le racisme qui affecte les personnes noires en Europe est une évidence invisibilisée. Il est issu de la traite négrière qui, comme l’indique son nom, visait spécifiquement les noirs. La seconde époque coloniale a bien sûr renforcé les stéréotypes, et pendant des décennies, les zoos humains, les chansons populaires et les publicités ont diffusé un imaginaire racialisé, avec des conséquences lourdes, aujourd’hui encore, pour ce qui est de l’accès à l’emploi et au logement notamment.

Ban Ki-Moon, ancien Secrétaire général de l’ONU, le disait :

« les personnes d’ascendance africaine sont parmi les plus touchées par le racisme. Trop souvent, elles font face au déni des droits fondamentaux tels que l’accès aux services de santé de qualité et à l’éducation. »

© Rodho dessin de presse.

Le problème, c’est que ce racisme anti-noir est rarement pris en considération, d’où l’initiative relative à cet Observatoire. Son objectif sera de recueillir des données (qu’elles viennent des remontées de la police et de la gendarmerie, ou des enquête de victimation), afin de publier un rapport annuel, dont la première édition paraîtra en 2020, à l’occasion de la Journée pour l’élimination des discriminations raciales. Ce rapport comportera des analyses, mais aussi des recommandations qui permettront de nourrir les politiques publiques manifestement insuffisantes, dans un contexte européen où prospèrent de plus en plus les idées extrémistes, xénophobes et racistes.

Pour contacter le CRAN
tel: 0652110034
mail: messy@hotmail.fr

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 558