Malkia - Le réveil du Ka

Marathon de Tokyo : Kényan et Éthiopien viennent à bout des Japonais

Sport

Marathon de Tokyo : Kényan et Éthiopien viennent à bout des Japonais

Par Francis NOFI

Un athlète kényan et une éthiopienne se sont imposés ce week-end lors du prestigieux marathon de Tokyo.

Ce dimanche se tenait la douzième édition du marathon de Tokyo au Japon, depuis sa création en 2007. Une course marquée par la seconde victoire de l’athlète kényan Dickson Chumba après 2014, qui signe son meilleur temps dans cette épreuve. Il est ainsi venu à bout des 42,195 km en 2 heures 5 minutes et 30 secondes, suivi par le japonais Yuta Shitara en 2h06’11’’ et  son compatriote kényan Amos Kipruto en 2h06’33’’. Le record de cette épreuve étant toujours détenu par le kényan Wilson Kipsang en 2h03’58’’ l’année passée.

Un pactole pour le meilleur marathonien japonais

Même si les chiffres des vainqueurs du marathon de Tokyo n’ont pas été révélés, il s’avère que le Japon n’a pas fait les choses à moitié pour motiver ses coureurs. Ainsi depuis 2015, la Japan Industrial Athletic Federation, soutenue par des sponsors, garantissait d’offrir 100 millions de Yens (l’équivalent de 1 million de dollars) à celui ou celle qui battrait le record du Japon. L’intensité de la course était telle que 9 japonais se trouvent sous la barre des 2 heures 10 minutes, le résultat d’une course de qualité.

Chez les femmes, c’est l’éthiopienne Birhane Dibaba qui se place sur la plus haute marche du podium. La jeune femme de 24 ans s’impose en 2h19’51’’. Elle est suivie par sa compatriote Ruti Aga, qui boucle le marathon en 2h21’19’’ et enfin l’américaine Amy Cragg en troisième position avec 2h21’42’’.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !