Trilogie Kemi Seba

UMOJA DAY ! Un évènement de la Ligue Panafricaine Umoja

Culture

UMOJA DAY ! Un évènement de la Ligue Panafricaine Umoja

Par Aÿssata

Le UMOJA DAY est un meeting polico-culturel avec comme mot d’ordre « la culture africaine sera révolutionnaire ou ne sera pas » !

Le 12 novembre 2016, la LPU vous invite à participer à cette 1ère édition qui se veut une célébration consciente de la culture africaine et panafricaine !

lp6u

Tout d’abord qui êtes-vous et qu’est-ce que la Ligue Panafricaine Umoja ?

Mon nom est Henda Diogène SENNY, élu président de la Ligue Panafricaine – UMOJA depuis le 10 juillet 2016, je viens des fleuves Congo et Oubangui, c’est à dire des territoires Congo et de la Centrafrique, arrosés par le même fleuve qui s’appelle d’abord le Congo et devient l’Oubangui ensuite à la hauteur de la Centrafrique. Né à Brazzaville il y a 39 ans. Je suis professeur de gestion et conseil pour les entreprises. Globalement, mes domaines de compétences portent sur les relations économiques internationales et l’intelligence économique, le management international interculturel, la géographie de l’économie du commerce international, etc.

Militant panafricaniste depuis l’âge de 18 ans. J’ai contribué avec d’autres frères et sœurs à la création et à l’animation des mouvements panafricanistes comme par exemple l’Association KEMIT, créée à Toulouse en 2001. J’ai eu comme mentor, le feu professeur Abel Goumba, ancien compagnon de lutte pour les indépendances africaines de Barthélémy Boganda. J’ai eu l’honneur de superviser la publication des deux tomes de ses Mémoires […]. Voici résumé quelques éléments parmi tant d’autres pour ne pas être long.

Quant à la LP-U, elle a été créée en mai 2010 sur initiative de moins d’une dizaine de militants panafricanistes. A l’origine, elle s’appelait Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U). Ce noyau de départ était parti du constat selon lequel, les revendications des panafricanistes étaient essentiellement politiques et c’est dans la politique logiquement qu’elles se réaliseront, sans négliger toutes les autres initiatives culturelles, historiques ou sociales des panafricanistes.

Ensuite, un autre constat auquel ce noyau était confronté était celui de l’émiettement des mouvements panafricanistes. Organisés en micro mouvements, se réclamant d’une certaine pureté idéologique autour d’une figure historique panafricaniste, mais ils appellent quand même les peuples africains à l’unité. C’est pourquoi, les fondateurs de la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA ont tenu dans les Statuts à s’adresser d’abord aux Panafricanistes de toutes tendances (lumumbiste, sankariste, bogandiste, diopien, etc) que c’est à eux de s’unir sur les objectifs du Panafricanisme d’autant qu’ils sont tous pour les Etats-Unis d’Afrique, la diplomatie, la défense et la monnaie communes avant de le demander aux peuples africains.

Les fondateurs de la LPC-U voulaient partir d’un territoire africain, en l’occurrence le Congo Brazzaville, le libérer afin d’apporter le soutien aux panafricanistes des autres territoires. Au fil du temps, cette stratégie a été reconsidérée en avril 2012, dans le but de permettre à tous les panafricanistes de créer les Sections LP-U dans leurs territoires respectifs, avec une philosophie commune, des objectifs communs, tout en s’adaptant aux contextes de chaque territoire. Et le nom générique « Ligue Panafricaine – UMOJA » fut définitivement adopté à toute l’organisation, la LPC-U étant réservée au territoire du Congo au même titre que toutes les autres Sections de la LP-U.

diogene_president-lp-u-2

D’où vous est venue l’idée de créer cet événement ? 

UMOJA DAY est une idée qui relève d’une préoccupation permanente de notre Organisation de créer un cadre au sein duquel toutes les structures œuvrant pour la promotion de l’Unité Africaine se fréquentent, s’échangent, se reconnaissent, se soutiennent et se solidarisent. Il nous faut briser l’isolement. Quel que soit le domaine du panafricanisme, il ne faut jamais oublier que nous luttons tous pour la même Cause, la promotion de la grande famille africaine.

Ancrer le Panafricanisme dans le concret, c’est le meilleur moyen de le promouvoir. Beaucoup parmi nous travaillent seuls et s’isolent de surcroit, ce qui est incompréhensible pour une idéologie qui se veut unitaire et solidaire. UMOJA DAY est le cadre idéal pour trouver des synergies et de mutualisation des moyens.

Que pensez-vous de l’évolution du panafricanisme en France et sur le continent ? 

Globalement, un rattrapage idéologique a été réalisé. Je veux dire par là que ce soit en France ou sur le Continent, les panafricanistes sont particulièrement prolifiques. C’est la seule idéologie politique issue de l’expérience historique africaine qui ne cesse de publier des réflexions dans tous les domaines : histoire, sociologie, économie, politique, etc.

En France, on ne compte plus les organisations panafricanistes qui militent dans divers domaines : spiritualité, culture, histoire, économie, etc. Notre propre expérience à la Ligue Panafricaine – UMOJA, nous a enseigné que sur le Continent partout il y a des mouvements panafricanistes. Même isolés, ils font vivre le Panafricanisme.

Cependant, en France comme en Afrique, autant le militantisme culturel ou historique se défend bien, autant il y a un recul net du militantisme politique qui est pourtant consubstantiel non seulement à l’histoire du Panafricanisme mais aussi, et c’est le plus important, à son succès. On ne s’imagine pas ce qui se serait passé sur le théâtre burkinabé, centrafricain ou gabonais tout récemment si les panafricanistes étaient dans l’arène politique comme force alternative.

Quelles sont vos ambitions pour la communauté noire ?

Nos ambitions pour la Communauté noire est qu’elle prenne toute la mesure de sa puissance tant en France que sur le Continent africain. Les exemples historiques et contemporains sont légion pour affirmer que cette Communauté a une vraie carte à jouer pourvu qu’elle en prenne la pleine mesure.

Et notre travail en tant qu’organisation politique est de politiser noblement notre Communauté afin qu’elle participe qualitativement au renouveau du Continent et des peuples africains à travers le monde.

Depuis 6 ans maintenant, dans la mesure de nos possibilités (publications, conférences en Europe et en Afrique, formations idéologiques, structurations des réseaux, etc), nous essayons de contribuer à la prise de conscience collective que notre avenir ne sera meilleur que si nous en sommes des acteurs actifs et consciencieux.

En quoi consistera le UMOJA DAY  ?

Le UMOJA DAY doit être considéré comme un meeting polico-culturel avec comme mot d’ordre « la culture africaine sera révolutionnaire ou ne sera pas » !

La Ligue panafricaine UMOJA souhaite ici remplir son rôle fédérateur des initiatives panafricaines : fédérer et montrer le panafricanisme en action est plus qu’urgent. Nous avons besoin d’un temps pour nous réunir et nous soutenir. Ainsi de nombreuses associations, acteurs et actrices panafricain.e.s seront présent.e.s afin de présenter leur projet et programme d’activités au public !

Par la même occasion, la Ligue panafricaine présentera ses trois projets phares : L’Université populaire Kwame Nkrumah, plateforme de e-commerce UMOJA et le magazine Panafrikan. Le projet que le public aura choisi fera l’objet d’une campagne de financement participatif. Vous aurez aussi l’occasion de nous soutenir directement sur place !

On vous invite à participer à cette 1ère édition qui se veut une célébration consciente de la culture africaine et panafricaine !

Et quels seront les temps forts de l’événement …

Chaque moment de l’UMOJA DAY est un temps fort : Projection débat, live de MOVAIZ HALEINE, stands associatifs, économiques et littéraires, tombola, exposition de vinyles, dîner panafricain !

Tout au long de cette journée les participant.e.s  auront l’occasion de découvrir les projets des frères et sœurs de la famille panafricaine, parmi eux : l’association DSP Afrique, L’ADEAS Sorbonne, AfriKaraïbes etc… Nous aurons des stands littéraires tenus notamment par la Librairie panafricaine TAMERY, la sœur Jahlyssa Sekhmet et ses manuels scolaires d’histoire générale de l’Afrique et ses diasporas ainsi que le frère Hubert Guézo et ses passeports culturels africains pour les enfants à partir de 3 ans.

En GUEST STAR nous aurons le plaisir d’accueillir le groupe gabonais qu’on ne présente plus : MOVAIZ HALEINE. Après une projection-débat du documentaire « Un soleil s’en va » qui retrace leur engagement artistique et politique, ils nous feront l’honneur d’un live ! Ce sera l’un des grands moments de l’UMOJA DAY, eut égard à l’actualité africaine et notamment gabonaise.

Une tombala testera votre culture générale panafricaine et vous récompensera de lots à gagner! Enfin nous aurons l’occasion de dîner tous ensemble avec un dessert concocté par la sœur traiteure Ayaba Tendaji et son NDOLO TOUCH !  Tout cela dans une ambiance de set de vinyles des artistes africains des années 60 à nos jours…

Bref, une journée plus que riche ! Réservez vos places ici (https://www.weezevent.com/umoja-day)

Pour le déroulé exact de la journée voici le lien facebook!

La LP-U fait peau neuve mais vous pouvez apprendre à nous connaître sur notre site web ou encore sur notre page facebook.

Si on vous dit « Noir&Fier »  … ? 

Ce n’est pas une question de couleur de peau pour ceux qui veulent nous assigner dans les faux débats. Je pense à la dignité de l’œuvre d’Aimé Césaire, le marronnage des NegMawon, des Kilombo au Brésil, de la lutte des Kongo-Warra contre les travaux forcés en Oubangui-Chari, des compagnons de Lumumba qui ont péri avec lui dont on ne parle jamais, d’Osséndé Afana de l’UPC, des Femmes commandant dans la lutte de libération sous la direction d’Amilcar Cabral, etc. : Africain.e.s et fiér.e.s !!!

Et bien entendu, à tous ceux et à toutes celles qui se battent aujourd’hui contre les formes modernes de l’impérialisme et leurs complices africains : élections trompeuses, dettes odieuses, bases militaires d’occupations, ressources naturelles pillées, etc.

En espèrant vous retrouvez lors de l’Umoja Day – Le 12 Novembre – de 15h à 22h –  Paris 13 ème

v1flyers-complet2