Malkia - Le réveil du Ka

Tarzan : de l’enfant de la jungle à l’arnaque de la jungle

Culture

Tarzan : de l’enfant de la jungle à l’arnaque de la jungle

Par Noella

Tarzan ou le nouveau surhomme qui, aidé de trois gorilles, quelques buffles, une horde de lions et un croco, a sauvé tout le Royaume Kongo. ESCROC !

Tarzan : appelez le service de répression des fraudes, il y a escroquerie sur la marchandise

Nous connaissons tous l’histoire de ce fils d’aristocrates, John Clayton IIIe du nom, qui a grandi dans la forêt africaine sous le nom de Tarzan, élevé par une famille de gorille après le décès de ses parents biologiques et qui par la suite deviendra l’être le plus redoutable de toute la jungle. Mais connaissiez-vous Tarzan chargé à la kryptonite, tellement imposant que même les animaux les plus dangereux au monde n’osent pas lui chercher des noises, rires. Ok, on vous l’accorde ce n’est qu’une histoire, une légende montée de toutes pièces, mais quand même…

Tarzan est très fort, mais VRAIMENT très fort ! Un homme avec autant d’aptitudes physiques n’hésite que dans le monde des Marvel ou sur une planète très éloignée nommée Eratrium ou Paladium. Au delà de sa force extraordinaire, ce polyglotte parle lingala, bantou, anglais et animal. Oui animal: gorille, lion, buffle, caïman, oiseau, pélican, flamant rose, tout… Une copie remasterisée de Elisa Delajungle (pour ceux qui connaissent) avec plus de testostérone.

Monsieur Tarzan est parfait. Tellement parfait que l’histoire n’en est plus crédible. À lui tout seul il a sauvé un pays dont la superficie fait 5 fois la France. Pardon, il a été aidé de ses amis les bêtes et de quelques vaillants Congolais. Le film en soit reste intéressant, mais faire de la légende de Tarzan un héros trop super, trop musclé (il s’est quand même battu avec un gorille adulte de 100 Kg et s’en est sorti avec 4 égratignures qu’il a pensé avec des fourmis… No comment), trop intelligent, trop de « trop » tue le « trop ». L’acteur Alexander Skarsgård s’est trompé de casting. Il aurait été parfait dans le rôle d’un héros en cape rouge ou avec un marteau surpuissant, mais pour Tarzan c’était vraiment too much.

Point positif : oui il y en a quand même un !

Au niveau de l’histoire du pays, ils ont tapé dans le mille. Replacer le contexte général de l’histoire avec un Congo en pleine colonisation belge : invasion des colons, trafics illégales d’ivoire et d’Hommes, travaux forcés… On saluera également les bons jeux d’acteurs de Samuel L. Jackson et du guerrier en peau de bête Djimon Hounsou.

Tarzan : de l'enfant de la jungle à l'arnaque de la jungle

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !