SOCIÉTÉ

Serena Williams, une icône du tennis engagée pour sa communauté

La joueuse de tennis américaine a fait la couverture de l’édition du mois de novembre du magazine « Wired » qui se concentre sur l’incidence de la technologie dans les domaines de la culture, de l’économie et de la politique.

Serena, la combattante 

Serena Williams fidèle à ses convictions. Dans ce nouveau numéro de « Wired », l’icône de tennis a expliqué comment la technologie a joué un rôle important dans sa vie et surtout elle a évoqué également les inégalités envers les noirs aux États-Unis. Voici les meilleurs extraits de la championne:

« J’ai commencé à utiliser des affirmations comme mots de passe pour mon téléphone et mon ordinateur (Non, je vais vais pas vous dire quelle est cette affirmation!) Vous devriez essayer. Vous seriez surpris de voir combien de fois par jour vous entrez votre mot de passe et avez l’occasion de déclencher une pensée positive. J’adore pouvoir utiliser ainsi la technologie. »

 

« Je suis une femme noire et je suis dans un sport qui n’est pas vraiment fait pour les Noirs. Donc, pour ceux d’entre vous qui sont impliqués dans des mouvements qui prônent d’égalité et la justice comme le mouvement. Dis vous dis ceci : Tenez bon ! Ne laissez pas ces trolls vous arrêter ! Nous avons vécu tellement de choses pendant des siècles, et nous parviendrons à les surmonter aussi. »

 

« En grandissant, je n’avais pas des organisations comme le « Black Girl Code » (une école destinée aux filles noires pour apprendre à coder). Et je sais ce que ça fait d’être intéressé par un domaine où les autres enfants ne vous ressemblent pas. Mais nous pouvons continuer à travailler encore plus pour accroître l’égalité en veillant à recruter des noirs pour des postes dans le domaine de la technologie et de faire en sorte que notre technologie soit conçue par tout le monde. »

Serena Williams Wired

Superwoman Serena

Serena domine le circuit féminin de tennis comme dans la vie quotidienne. Elle a raconté mercredi 4 novembre sur sa page Facebook comment elle était parvenue à rattraper le voleur de son téléphone portable dans un restaurant chinois. Voici son récit: «Il y avait un type près de moi et quelque chose m’a dit de faire attention à lui. Au moment où je m’y attendais le moins, ce voleur a pris mon téléphone et a vite quitté le restaurant. (…) Sans réfléchir, j’ai réagi et (…) je l’ai pris en chasse. Il a commencé à courir, mais j’étais plus rapide que lui – tous ces sprints (à l’entraînement) servent à quelque chose-, je suis revenue à sa hauteur comme un éclair.»

Puis elle a poursuivi : « J’ai pris ma voix la plus menaçante tout en restant calme et je lui ai demandé si  »par hasard », il ne s’était pas trompé de téléphone. Il a murmuré quelque chose, ne se doutant pas que cela pouvait se produire. Écoutez toujours votre instinct de super-héros, battez-vous pour ce que vous croyez juste. »Après avoir récupéré son téléphone, l’Américaine de 34 ans  a été saluée par des applaudissements nourris à son retour dans le restaurant.

Revivez la course poursuite de Serena

https://www.youtube.com/watch?v=wtyw_oWdbso

 

Une saison 2015 presque parfaite

Pendant que la joueuse de 33 ans s’attelait à cet interview pour le magazine « Wired », la saison de tennis féminin s’est achevée dimanche 1 novembre avec le Masters féminin qui a été remporté par la Polonaise Agnieska Radwanska à Singapour. La cadette des sœurs Williams avait mis un terme à sa saison après sa défaite en septembre 2015, en demi-finales de l’US Open, le dernier Grand Chelem de la saison, contre l’italienne Roberta Vinci. Les raisons de cet arrêt sont des blessures récurrents aux genoux et au coude.

Le seul remède pour se soigner est un repos total comme l’a précisé son entraîneur dans une interview dans l’Equipe du 4 octobre. Serena Williams a réalisé en 2015 l’une de ses meilleure saisons de sa carrière avec des triomphes à l’Open d’Australie, à Roland-Garros et à Wimbledon qui lui ont permis de réaliser une deuxième « Serena Slam ». Elle a ainsi remporté 53 matchs sur 56 disputés en simple soit un pourcentage de 94,6%.

En 2016, elle essaiera de gagner les quatre Grand Chelem, ce qu’elle a failli réaliser cette année, mais aussi une médaille d’or lors des JO 2016 à Rio. A moins que la rumeur que certains médias américains relayaient depuis quelques jours qu’elle serait enceinte du rappeur canadien Drake soit vrai. On verra bien dans les mois à venir, en tout cas félicitations à Serena pour sa saison.

Je suis un journaliste passionné de sport (Football, NBA, Tennis). A travers ma plume, je traite l’actualité dans ce domaine que j'apprécie tant.

Articles : 283