Trilogie Kemi Seba

Le combat de Samuel Eto’o contre Boko Haram se poursuit

Société

Le combat de Samuel Eto’o contre Boko Haram se poursuit

Par Abou Cissé

Le footballeur camerounais a organisé la semaine dernière une levée de fonds à Londres en faveur de milliers de réfugiés de Boko Haram.

Un gala comme suite

Des donations pour neutraliser les dégâts de Boko Haram. Samuel Eto’o a organisé le mardi 27 octobre à Londres une levée de fonds dans la salle de bal du Claridge’s Hôtel à destination des déplacés de Boko Haram, ces dizaines de milliers de réfugiés au Nigeria, au Tchad, au Niger et au Cameroun. Entouré de plusieurs guests (Manu Dibango ou bien Maître Gims), il a déjà récolté plus de 100 000 livres sterling devant une assemblée de 150 personnes.

Yellow Whistler Blower FC, le commencement 

Avant ce gala londonien, l’attaquant d’Antalyaspor, Samuel Eto’o avait lancé son projet en juin dernier contre les exactions de Boko Haram avec la création de Yellow Whistler Blower FC, le club des « sifflets jaunes ». Une initiative qui collecte des fonds pour secourir les victimes des violences de Boko Haram dans le nord du Cameroun. 

Samuel Eto’o, le concerné 

Dans une interview accordé à Jeune Afrique, en parallèle avec le gala de Londres, l’ancien capitaine des Lions Indomptables a précisé son rôle dans ce combat. « Je ne fais pas de politique. J’apporte juste mon aide et cette initiative doit venir compléter les efforts que font nos gouvernements. Je suis un amoureux de l’Afrique et je ne peux donc pas rester insensible. »