Trilogie Kemi Seba

Nigeria : 178 otages libérés de Boko Haram

Politique

Nigeria : 178 otages libérés de Boko Haram

Par Sébastien Badibanga

Parmi les otages libérés par l’armée nigériane : 101 enfants, 67 femmes et 10 hommes.

Une bouffée d’oxygène. Dimanche soir, l’armée nigériane a annoncé la libération de 178 otages détenus par Boko Haram, à 70 kilomètres au sud de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, fief de la secte islamiste. « Quelque 101 enfants figuraient dans le groupe, comptant par ailleurs 67 femmes et 10 hommes », indique 20minutes.fr.

Un chef du groupe terroriste affilié à l’Etat islamique aurait été neutralisé. D’autres frappes menées dimanche sur le village de Bika auraient permis d’arrêter « de nombreux » islamistes, font savoir les autorités nigérianes.

La guerre fait rage

La semaine dernière, l’armée nationale était parvenue à délivrer 30 autres otages dont 21 enfants et 7 femmes dans une opération menée non loin de Dikwa, à l’est de Maiduguri. En outre, 59 captifs ont retrouvé la liberté grâce l’intervention des militaires nigérians près de Konduga.

Pourtant, Boko Haram ne relâche pas la pression. Ce week-end, la secte islamiste a perpétré un attentat causant la mort de 13 personnes à Malari, toujours dans l’Etat de Borno.

La guerre fait donc rage entres les islamistes et l’armée nigériane. Au total, ce conflit a déjà fait 15 000 morts, de part et d’autre, depuis son début en 2009.

Crédits photo : AFP