Trilogie Kemi Seba

Un double-attentat tue près de trente personnes à N’djamena

Politique

Un double-attentat tue près de trente personnes à N’djamena

Par SK

Lundi matin, un double-attentat a eu lieu dans la capitale tchadienne. Un crime non revendiqué que les autorités et les observateurs internationaux attribuent déjà à Boko Haram. Le ministre tchadien de la Communication a dressé un premier bilan des plus sombres.

27 morts et plus de 100 blessés après un double-attentat à N’djamena lundi matin. L’attaque, qui visait deux commissariats, aurait également tué 4 présumés terroristes, à compter dans cette vingtaine de morts. Une attaque qui survient peu de temps après que le Tchad ait rejoint la coalition de lutte anti-terroriste et donc anti Boko Haram. Le groupuscule avait menacé l’état de représailles. Hassan Sylla, le ministre tchadien de la Communication, a annoncé que toutes les mesures de sécurité sont désormais déployées et que ce drame n’aurait pas raison de la détermination du Tchad dans son éradication du terrorisme.