NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

Nos champions de la semaine #3: Mayweather, Paul, Gatlin et Matuidi

Société

Nos champions de la semaine #3: Mayweather, Paul, Gatlin et Matuidi

Par Abou Cissé

Pour ce troisième volet de cette rubrique qui récompense les sportifs de la communauté qui ont brillé la semaine dernière, quatre hommes se sont distingués: les Américains Floyd Mayweather, Chris Paul, Justin Gatlin et le Français Blaise Matuidi.

Floyd Mayweather (boxe):  Money s’adjuge « le combat du siècle »

La série d’invincibilité continue pour Mayweather. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Américain Floyd Mayweather a battu le Philippin Manny Pacquiao aux points et reste donc invaincu après 48 combats disputés. Dans la salle du MGM Grand Arena qui était à guichet fermé avec la présence de plusieurs stars du show-biz américain, Jamie Foxx, Puff Daddy, Denzel Washington, le boxeur américain a remporté dimanche « le combat du siècle » selon les promoteurs de l’événement.

La maîtrise de Pretty boy

La confrontation entre les deux hommes a été décevante en terme de spectacle durant les douze rounds. Mayweather a fait du Mayweather. Money s’est contenté de neutraliser les attaques de son adversaire avec une défense impeccable en utilisant bien le ring et les cordes puis il a riposté par contre comme il sait si bien le faire par des droites bien plus précises que celle de Manny Pacquiao. Ce dernier a tenté de briser le maître du jeu défensif par quelques rafales de coups qui ont été trop brouillons pour abîmer Pretty boy, pour gagner des rounds aux points et surtout pour le mettre KO.

La joie de Mayweather 

Imbattable depuis 1996

Ce sort là, Floyd Mayweather ne l’a jamais connu. Sa dernière défaite dans le circuit de la boxe remonte aux Jeux Olympiques d’Atlanta en demi-finale du tournoi des poids plume (57kg) face au Bulgare Serafim Todorov. Un 2 août 1996, à deux jours de la clôture des JO Atlanta aux Etats-Unis, Mayweather qui avait 19 ans à l’époque s’incline contre Todorov. Depuis, il a grandi et a enchaîné une série incroyable et toujours en cours de 48 victoires pour aucune défaite. Son prochain combat est prévu pour septembre.

Chris Paul (NBA):  le héros qui élimine le champion en titre

Chris Paul

A l’issue d’une série très riche en émotions et en rebondissements, les Los Angeles Clippers de Chris Paul ont réussi l’exploit de sortir le tenant du titre les San Antonio Spurs de Tony Parker lors du premier tour des playoffs dans la conférence Ouest dans la nuit de samedi à dimanche. Tout s’est joué dans le match 7 au Staples Center à Los Angeles. Les Clippers ont pu s’appuyer sur leur public pour faire la différence avec comme héros du match Chris Paul. Le meneur de jeu de 29 ans a inscrit le panier de la victoire à quelques secondes de la fin de la rencontre.

le panier de la victoire signé CP3

Héros avec son panier à la dernière seconde, Chris Paul s’est entretenu dans la foulée en larmes dans les bras de Tim Duncan, le pivot des Spurs. «Je lui ai dit combien je l’aimais car je connais Tim depuis que j’ai 11 ans. Son neveu et moi jouions dans la même équipe. Tout le monde est au courant de nos liens nés de Wake Forest, mais Tim s’est toujours comporté comme un mentor et un grand frère pour moi depuis que je suis en NBA», a-t-il confié. Les deux stars se connaissent depuis longtemps puisqu’ils sont issus tous les deux de Wake Forest. Quand CP3 était gamin, il avait rencontré Duncan avant de s’engager plus tard avec cette université de Caroline du Nord. Au prochain tour les Clippers affronteront les Houston Rockets de James Harden.

Blaise Matuidi (Football): il assure un succès au club de la capitale en répondant à Aulas

Matuidi

En clôture de la 35e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé face à Nantes (0-2). Après l’ouverture du score très rapide de l’Uruguayen Edison Cavani, les Parisiens ont doublé la mise grâce au Français d’origine angolaise Blaise Matuidi qui a été bien servi par le Suédois Zlatan Ibrahimovic. Son but (le troisième en championnat) a permis au club de la capitale de gérer la rencontre pour empocher les trois de la victoire. Ce succès permet aux hommes de Laurent Blanc de rester en tête du championnat devant Lyon avec trois points d’avance et ce à trois journées de la fin.

L’international français en a profité pour répondre aux critiques du président de Lyon à la suite de la suspension de Zlatan Ibrahimovic qui a été réduit à trois rencontres au lieu de quatre. « Sur le terrain, Zlatan a fait taire les sceptiques sur son rendement, il m’a donné notamment un super ballon sur le deuxième but. Ensuite, concernant ses problèmes de suspension, on respecte beaucoup le président de l’Olympique Lyonnais, mais je pense qu’il faudrait qu’il s’occupe de son club avant de s’occuper des autres. Il a vraiment fait de grandes choses à Lyon, il en fait encore avec ses jeunes talents. Mais si on a un mot à lui dire, c’est qu’il s’occupe d’abord de son club », a-t-il déclaré en zone mixte.

la réalisation de Blaise

Justin Gatlin (Athlétisme): son équipe domine celle de Bolt 

Gatlin

A l’occasion des Mondiaux de relais à Nassau aux Bahamas, les Etats-Unis de Justin Gatlin (Rodgers, Gatlin,Gay, Bailey) ont remporté dimanche la course en 37″38 devant les Jamaïcains de Usain Bolt (Carter, Bailey-Cole, Ashmeade, Bolt) en 37″68 et les Japonais qui complètent le podium en 38″20. La France a terminé 5e en 38″81 lors de cette réunion. Un premier signal envoyé par l’Américain à la Foudre en vue des mondiaux de Pékin en août prochain.