Malkia - Le réveil du Ka

Harry Roselmack se lance dans la cosmétique

Lifestyle

Harry Roselmack se lance dans la cosmétique

Par Steffi Mateta

C’est sur le compte instagram de la première parapharmacie éthnique, Paraéthnik, que l’information est tombée et dans une interview exclusive accordée au magazine Black Beauty Mag (édition de mai). Le célèbre journaliste d’origine martiniquaise a lancé sa gamme de cosmétiques pour hommes et femmes à la peau noire, mate et métissée. Le nom de cette gamme est NEOCLAIM.

Personne n’aurait pu penser qu’un jour, l’ancien présentateur du JT de TF1 s’intéresserait aux problèmes de peaux de sa communauté. Pourtant, il surprend tout le public en développant une gamme de soin visage.

« Je ne pense pas à mon image, mais aux projets menés. Jamais je ne me serai imaginé dans la cosmétique »

Neoclaim

Dans une interview exclusive accordée au magazine Black Beauty Mag, Harry Roselmack explique pourquoi il s’est lancé dans cette aventure :

« Ce projet est né de ma rencontre avec Thibaut Perrin-Faivre, expert du marché des cosmétiques. On est tombés d’accord sur deux choses : une initiative d’ordre social à prendre en faveur d’une diversité peu prise en compte par l’industrie cosmétique en France ; et une opportunité de marché, un public qui attend ces produits »

Trois ans de recherche ont été nécessaires pour lancer ces produits qui s’adressent aux peaux dites denses. En effet, NEOCLAIM ne se veut pas être une marque uniquement pour peaux noires, mais pour toutes les peaux qui sont plus épaisses que les peaux caucasiennes et eurasiennes. La marque NEOCLAIM s’adresse donc aux peaux noires mais aussi métissées, maghrébines ou encore asiatique du Sud-Est.

Son objectif est que chacun puisse trouver le produit qui lui convient. C’est ainsi qu’il propose des révélateurs de teint, des gommages ou encore des huiles ou des masques ayant pour but de sublimer la peau.

harry_roselmack_

 

Nous pouvons nous demander s’il s’agit là d’une bonne stratégie. Il est vrai que l’on ne doit pas choisir ses produits de beauté en fonction qu’ils soient « pour noirs » ou « pour blancs », mais en fonction des besoins de nos peaux (sèche, grasse, mixte, acnéique…) Mais quelqu’un qui, d’une certaine manière, représente un symbole de la réussite d’une certaine communauté, n’aurait-il pas dû justement proposer des produits qui lui soient exclusivement consacrés ?

 

À cela il répond : « Il n’y a pas que des personnes noires derrière cette entreprise, mais des gens qui se soucient des problématiques des peaux non blanches, c’est plus un état d’esprit qu’une couleur de peau. Mais c’est sûr, ma couleur influence ma sensibilité à cette problématique. »

 

Au travers de cette nouvelle aventure, Harry Roselmack chercherait donc à réunir.

« J’ai conscience d’être un espoir pour la jeunesse, alors j’essaie d’avoir des engagements citoyens pour une République apaisée, où les communautés adhèrent à un pacte commun… »

 

Un défi de taille pour un homme… Reste à tester ses produits et voir s’il a réussi le début de son pari.

 

Source : Black Beauty Magazine

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !