Malkia - Le réveil du Ka

Nord-Kivu : Malgré le danger, le parc national des Virunga célèbre son 90e anniversaire

Société

Nord-Kivu : Malgré le danger, le parc national des Virunga célèbre son 90e anniversaire

Par Sébastien Badibanga

Mardi 21 avril, le Parc national des Virunga a célébré son 90e anniversaire. Les convives ont profité de l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme sur le danger qui menace le site, disposant d’une biodiversité exceptionnelle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le parc national des Virunga célèbre ses 90 ans. Cet anniversaire a été fêté, mardi 21 avril, par une quarantaine d’organisations locales de la société civile représentant les populations riveraines.

Une biodiversité exceptionnelle mais menacée

Il s’agit d’un site exceptionnel, disposant d’une biodiversité rare. En 1979, l’Unesco l’a inscrit au patrimoine mondiale. Cependant, ses valeurs biologiques sont menacées par les habitants ainsi que par les braconniers. Du coup, les gardes militaires protègent cette forêt immense des chasseurs étrangers qui s’attaquent notamment aux éléphants. Et pour cause, leur corne vaut de l’or sur le marché noir.

Par conséquent, l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a classé le Parc national des Virunga sur sa liste du patrimoine en péril en 1994.

« Nous demandons à nos populations de Rutshuru, Masisi, Nyiragongo, Lubero et Beni de cesser de couper les arbres dans le parc, d’y établir des champs de culture ou d’y faire la carbonisation », a déclaré Etienne Muhindo, de la coordination provinciale de la société civile, rapporte le site Radiookapi.net.

En outre, les représentants de la société civile exhortent l’Etat à privilégier l’économie verte et à abroger le décret d’autorisation de l’exploitation du pétrole englobant une grande partie du parc.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !