NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

Mali : Tombouctou reconstruit les mausolées des saints

Politique

Mali : Tombouctou reconstruit les mausolées des saints

Par Sébastien Badibanga

La ville aux 333 saints reconstruit les mausolées, classés au patrimoine mondiale de l’Unesco, trois ans après leur destruction par les jihadistes. Les travaux devraient se terminer avant le mois de juillet.

Tombouctou souhaite renouer avec son identité millénaire. Effectivement, la ville aux 333 saints reconstruit les mausolées détruits il y a trois ans par les jihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ansar Eddine et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

L’Unesco finance les travaux

Le 8 avril, l’Unesco, des diplomates africains et occidentaux ont posé la première pierre de reconstruction du mausolée de Cheik Sidi El Mikki.

« D’abord, il y a la volonté politique de remettre en état ce que les esprits obscurantistes ont détruit. Ensuite, il s’agit de rassembler toutes les communautés de Tombouctou autour des valeurs fédératrices que sont les mausolées des saints et l’islam soufi. À Tombouctou, la religion passe avant le communautaire. De ce point de vu là, l’islam est un lien très fort qui unit les gens », explique Alboukhari Ben Essayouti, directeur de la mission culturelle de Tombouctou, rapporte Jeune Afrique.

Selon le bureau de l’Unesco à Bamako, les travaux devraient se terminer bientôt et tous les mausolées devraient être ouverts aux fidèles avant juillet.

Entre avril 2012 et janvier 2013, les islamistes ont détruit 14 mausolées sur les 16 classés au patrimoine mondial de l’Unesco.