Trilogie Kemi Seba

Guinée : Alpha Condé confirme le calendrier électoral

Politique

Guinée : Alpha Condé confirme le calendrier électoral

Par Sébastien Badibanga

Mercredi, Alpha Condé a été reçu à l’Élysée par le président français François Hollande. L’occasion pour le président guinéen de confirmer le calendrier électoral. L’opposition prévoit de manifester ce jeudi.

Le calendrier électoral ne sera pas modifié. « A Paris, le chef de l’Etat, élu en 2010, a réaffirmé que la présidentielle en Guinée se tiendrait en octobre, à l’échéance fixée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), excluant implicitement l’organisation du scrutin local auparavant, comme le demande l’opposition », rapporte RFI Afrique.

Par conséquent, les élections locales se dérouleront, comme prévu, en 2016. Un agenda contesté par l’opposition qui craint que les exécutifs communaux provisoires désignés par le pouvoir en place favorisent des fraudes massives à l’élection présidentielle.

Selon Cellou Dalein Diallo, patron de l’opposition, Alpha Condé a peur de perdre. « Il faut supprimer le calendrier de la discorde si l’on veut un dialogue crédible », ajoute-t-il.

Le gouvernement se dit ouvert au dialogue

Depuis plus d’une semaine, les manifestations se multiplient à Conakry, la capitale guinéenne. Une tentative de dialogue entre la délégation gouvernementale et l’opposition a fait chou blanc.

A Paris, le président guinéen se dit ouvert aux pourparlers : « Le gouvernement est ouvert au dialogue, nous, nous n’avons jamais fermé le dialogue. Ça dépend, un dialogue sur quoi. Nous nous sommes mis d’accord avec l’opposition sur le choix d’un opérateur par appel, sur ce que nous avons fait. Il n’y a jamais eu de discussion sur les locales. »

Les opposants à Alpha Condé menacent de boycotter les Travaux du Parlement et de la Céni s’ils n’obtiennent pas gain de cause.