Malkia - Le réveil du Ka

Football : Souleymane Diawara maintenu en prison à Marseille

Société

Football : Souleymane Diawara maintenu en prison à Marseille

Par Abou Cissé

Le footballeur sénégalais Souleymane Diawara reste en détention provisoire à Marseille, a décidé la cour d’appel d’Aix-en-Provence lors d’une audience à huit clos ce vendredi, a-t-on appris auprès de l’avocat de ce dernier. Le défenseur de l’OGC Nice avait été mis en examen le jeudi 11 avril dernier pour extorsion et tentative d’extorsion à la suite d’une affaire d’escroquerie.

La libération pour «Souley» c’est pas pour tout de suite. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé ce vendredi lors d’une nouvelle audience à huit clos la décision du parquet général qui avait requis jeudi de poursuivre la détention provisoire du défenseur sénégalais de l’OGC Nice Souleymane Diawara, de son frère cadet Adama Diawara et de leur trois complices dans la prison marseillaise des Baumettes. Rappelons que le joueur de 36 ans avait été mis en examen le jeudi 11 avril dernier pour extorsion et tentative d’extorsion à cause d’une affaire d’escroquerie avec un vendeur de voitures de luxe. Ces cinq hommes sont soupçonnés de s’être faire justice eux-mêmes sur le vendeur après avoir appris que la voiture remise au footballeur une Porsche Cayenne a été volée.

Les deux erreurs de Souleymane Diawara

De nouveaux éléments ont poussé les juges à garder l’ancien joueur de Marseille en prison. Le joueur de 36 ans aurait relancé le vendeur qui habite en Alpes-de-Haute-Provence pour le remboursement de la somme de 49 800 euros, le montant versé en liquide en 2013 pour l’acquisition de sa Porsche Cayenne par Souleymane Diawara, dans un SMS livré aux enquêteurs: «Si j’avais voulu être méchant, je t’aurais déjà envoyé des gens depuis longtemps. Donne-moi ce que tu peux. T’inquiète pas je sais que c’est pas facile de me donner tout d’un coup. Donc voilà en tout cas tu ne me fais pas venir pour rien». Et durant sa première semaine en prison, l’ancien international sénégalais s’est fait surprendre par un gardien au téléphone dans sa cellule d’isolement aux Baumettes, la prison marseillaise. Un rapport a été rédigé dans la foulée et le détenu aura des sanctions devant la commission disciplinaire.

Les autorités protègent le vendeur

A la suite de ses nouvelles révélations, l’accusation a mentionné des risques de fuite et de représailles lors de l’audience à huis clos de ce vendredi. Les avocats du défenseur de l’OGC Nice ont plaidé en faveur d’une remise en liberté sans contrôle judiciaire pour que l’Aiglon Souleymane Diawara puisse rejouer avec son club afin de les aider à se maintenir en Ligue 1. Nice reçoit le PSG ce samedi dans le cadre le 33e journée de Ligue 1. L’un des avocats du Lion de la Teranga a révélé les garanties de son détenu par le passé quand cette procédure a été appliquée à son égard. «Souleymane Diawara présente des garanties de représentation [en justice] parfaites. Compte tenu des dépositions et des constatations opérées, on n’a pas besoin de le laisser en détention», avait déclaré Me Saint-Palais avant l’audience. Mais apparemment ce discours et ses preuves n’ont pas convaincu les juges de permettre à Souleymane Diawara de retrouver la liberté et donc le terrain. Affaire à suivre…

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !