Trilogie Kemi Seba

Etats-Unis : La mort d’un jeune homme noir après une arrestation musclée plonge Baltimore dans le chaos

Société

Etats-Unis : La mort d’un jeune homme noir après une arrestation musclée plonge Baltimore dans le chaos

Par Sébastien Badibanga

Le décès de Freddie Gray, le 19 avril, a mis Baltimore à feu et à sang. Le jeune homme âgé de 25 ans est mort une semaine après son arrestation musclée par la police. Sa mort ferait suite à une fracture des vertèbres cervicales. L’éventuelle non-assistance à personne en danger a mis le feu aux poudres.

Couvre-feu et déploiement de la garde nationale. Baltimore (nord-est des Etats-Unis) est devenue une ville assiégée. Et pour cause, les violences qui ont éclaté samedi 25 avril dans un quartier du nord-ouest de la ville se sont transformées en émeutes.

Les forces de l’ordre munies de boucliers antiémeutes ont fait usage de gaz l’acrymogène et de produits irritants pour disperser plus d’un millier de personnes. Ces dernières ont répliqué par des jets de pierres et autres projectiles.

Explication : le décès de Freddie Gray, le 19 avril, a mis la ville à feu et à sang. Il faut dire que le jeune homme de 25 ans est mort, une semaine après son arrestation musclée par la police pour possession d’un couteau, dans des circonstances encore floues. Sa mort ferait suite à une fracture des vertèbres cervicales.

Le Problème ? C’est que la victime aurait du recevoir immédiatement une assistance médicale et non près d’une heure après les faits. D’où la colère de la communauté noire.

4 000 personnes rendent hommage à Freddie

Les autorités américaines ont déclaré l’état d’urgence. A compter de ce mardi et ce, pendant une semaine, un couvre-feu sera instauré dans la ville chaque nuit à partir de 22 heures.

Par ailleurs, la garde nationale s’apprête à se déployer pour rétablir l’ordre. Au total, 15 policiers ont été blessés et il y a eu 27 arrestations.

Cependant, « la grande majorité de la ville est en train de se calmer (dans la nuit de lundi à mardi, ndlr) lentement mais sûrement, à part quelques incendies de voiture et des feux de rue », a déclaré le chef de la police de Baltimore, Anthony Batts, peu avant minuit (6 heures en France), rapporte Le Monde Afrique.

Un hommage a été rendu à Freddie Gray, dans l’église baptiste New Shiloh, par 4 000 personnes : famille, amis et anonymes.