Trilogie Kemi Seba

Éric Abidal, le seigneur

Société

Éric Abidal, le seigneur

Par Abou Cissé

L’ancien footballeur Éric Abidal a présenté la semaine dernière à Barcelone une fondation portant son nom. Elle est destinée à aider par le sport les enfants atteints du cancer, une maladie à laquelle l’ex-défenseur du FC Barcelone a lui-même été confronté pendant sa carrière.

Abidal pense aux autres. Lors d’une conférence de presse à Barcelone, là où sera basée la fondation, Eric Abidal a expliqué mercredi dernier l’action de celle-ci. « C’est une fondation pour aider les enfants et les jeunes qui souffrent de cette maladie. Nous connaissons les besoins des patients et des familles. »

Un palmarès impressionnant

Tout fraîchement retraité, le défenseur de 35 ans avait rejoint l’Olympiakos Le Pirée, la formation grecque, au début de cette saison pour un contrat de deux ans. Mais pour des raisons personnelles, le Martiniquais a mis fin en décembre 2014 à sa carrière professionnelle qui a été riche en succès. Formé à Lyon, Eric Abidal possède l’un des plus beaux palmarès du football français. Il a été triple champion de France avec l’Olympique Lyonnais de 2005 à 2007, vice-champion du monde en 2006 avec les Bleus et durant ces six saisons à Barcelone entre 2007 et 2013, il a remporté quatre fois la Liga espagnole (2009, 2010, 2011, 2013) et surtout à deux reprises la fameuse Ligue des champions en 2009 et 2011.

Abidal le miraculé

D’ailleurs cette année-là, Éric Abidal avait été opéré en mars 2011 d’une tumeur au foie, avant de subir une greffe l’année suivante. Ces obstacles ne l’ont pas empêché de jouer durant cet exercice avec comme symbole d’avoir soulever la Coupe d’Europe à Londres au stade Wembley en tant que capitaine lors du succès de son équipe (le FC Barcelone) en finale face à Manchester United (3-1) le 29 mai 2011. A l’époque, il s’était confié en disant : « L’émotion que je ressens ne peut pas s’expliquer. Je suis très reconnaissant à Puyi (Puyol) pour ce geste.»

Abidal le généreux

L’ancien capitaine de l’équipe de France est revenu sur ce moment fort de sa carrière dans sa conférence de presse. « Je suis conscient d’être un exemple, parce que j’ai pu surmonter cette maladie. » Puis il ajoute: « Je suis fier de cela et de pouvoir aider les autres à ma manière. » L’homme de 35 ans souhaite accompagner des jeunes et des enfants malades et améliorer leur qualité de vie et celle de leur famille grâce au sport.

« En faisant du sport, on oublie la maladie, on fréquente des gens non malades, on prend exemple sur eux », a expliqué Abidal. En mai, la « Fondation Eric22Abidal » (22: ancien numéro de son maillot au Barça) organisera son premier événement à l’occasion d’une course cycliste entre Londres et Barcelone afin de récolter des fonds pour un institut de recherche sur les maladies hépatiques basé dans la capitale britannique.