Trilogie Kemi Seba

Athlétisme: Desisa, des succès particuliers au marathon de Boston

Société

Athlétisme: Desisa, des succès particuliers au marathon de Boston

Par Abou Cissé

Deux ans après les attentats de Boston, l’Éthiopien Lelisa Desisa a remporté à nouveau le marathon de Boston ce lundi comme en 2013. Un marathon historique sur le plan sportif mais aussi extra-sportif à cause des attaques qu’ont subi la ville lors de l’édition 2013.

Deux victoires à Boston et deux contextes différents pour Lelisa Desisa. L’Éthiopien s’est imposé au marathon de Boston pour la deuxième fois en trois ans ce lundi en (2h09’17). Il a devancé son compatriote Yemane Tsegay (2h09’48) et le Kényan Wilson Chebet (2h10’22) qui complètent le podium. Depuis plusieurs décennies, les Éthiopiens ou les Kényans dominent les marathons internationaux et encore une fois celui de Boston a été glané par l’une des deux nations excepté en 2014.

Victoire anonyme et action honorable en 2013

Contrairement à 2013, le marathon de l’édition 2015 s’est bien déroulé sans souci particulier, ce fut le cas aussi en 2014, un an après les faits tragiques qui ont touché la ville. Le 15 avril 2013 dernier, lors de la 117e édition du marathon de Boston, deux bombes ont explosé près de la ligne d’arrivée. Ces explosions ont eu lieu deux heures après le passage du vainqueur l’Éthiopien Lelisa Desisa et ont causé la mort de trois personnes pour 264 blessés à l’arrivée. Un imprévu sanglant qui a mis au second plan la victoire de Lelisa Desisa lors de cette édition. D’ailleurs deux mois après ce drame, il a remis sa médaille à la ville en souvenir des victimes. Avec ce geste plein de bonté, il avait gagné le cœur des habitants de Boston.

Desisa leur dédie ça en 2015

Durant l’édition 2014 du marathon de Boston, Lelisa Desisa a abandonné. Mais pour celui de 2015, le jeune homme de 25 ans a réédité son exploit de 2013. Au moment de franchir la ligne d’arrivée du plus vieux marathon annuel au monde, l’Éthiopien qui a remporté la 119e édition a levé les mains au ciel avec une pensée dédiée aux victimes de ces attentats de Boston 2013 commis par les frères Tsarnaev. Un a été tué par la police lors de sa cavale  le 15 avril 2013 dernier. Le second, un jeune étudiant de 21 ans nommé Djokhar Tsarnaev, a été placé en prison et risque la perpétuité ou la peine de mort. Le procès le concernant s’est ouvert le mardi 21 avril, le lendemain de l’édition 2015 du marathon de Boston.